Généralement, c’est au moment de la rentrée que les marques décident de présenter leurs nouveaux millésimes… Après Commençal, Rocky Mountain et Specialized, c’est au tour d’Husqvarna, R Raymon et Kellys et son Theos de lâcher des infos sur leurs gammes 2021 respectives…

 


Temps de lecture estimé : 5 minutes


 

 

Husqvarna 2021

En 2021, avec le nouveau Shimano EP8 (présenté il y a deux semaines), une toute nouvelle génération de moteurs sera introduite sur les modèles haut de gamme de Husqvarna E-Bicycles et sera désormais montée sur tous les vélos électriques tout-suspendus

La collection VTTAE 2021 s’inscrit dans la continuité de sérieux qu’affiche la marque au grand H, avec des vélos à caractère sportif. C’est la raison pour laquelle les quatre modèles Mountain Cross sont équipés à présent de roues de diamètre différencié. Parce que c’est la mode ? Non. Tout simplement parce que, pour Husqvarna, ce format – appelé aussi MX/Mullet – que l’on trouve depuis très longtemps sur les motos de tout-terrain a de grande chance de s’imposer également dans le monde du VTT à assistance électrique. En effet, les avantages que présentent les tailles de roue mixtes (29 pouces à l’avant et 27,5+ à l’arrière) sont indéniables. Grâce à la grande roue avant qui apporte un meilleur comportement en tenue de piste, précision et franchissement, le pilote maîtrise mieux les passages difficiles et les terrains glissants. Quant à la roue arrière plus petite, elle garantit forcément des changements de direction plus rapides et une plus grande nervosité.

Enfin, cette année, Husqvarna a mis l’accent sur une finition des cadres brillante qui confère à la gamme 2021 un aspect flashy et branchée.

Famille Hard Cross

Le Husqvarna HC 8 (6499 euros), véritable machine d’enduro et fer de lance de la marque, est aussi à l’aise en montée qu’en descente. Avec un débattement de 180 mm, il a été conçu pour les terrains, techniques, difficiles et les pistes exigeantes. Équipé du nouveau Shimano EP8 et d’une batterie de 630Wh entièrement intégrée et amovible, d’une transmission Shimano XT 12 vitesses et de freins XT à disque à 4 pistons, le Hard Cross 8 est un engin taillé pour les pistes de DH et les bike parks.

Plus de puissance, plus de couple, plus d’autonomie et tout cela dans les couleurs classiques de Husqvarna… Il y a vraiment de quoi faire vaciller le cœur des amateurs de deux-roues tout-terrain !

Le Hard Cross 7 à 5499 euros et le Hard Cross 9 à 7499 euros complètent la gamme. Notez également qu’un modèle Extreme Cross encore plus typé descente avec une fourche double té, est également disponible en deux versions, le EXC 9 et le EXC 10.

Famille Mountain Cross

VTTAE totalement polyvalent et best-seller des vélos électriques chez Husqvarna depuis sa création, désormais équipés du nouveau Shimano EP8, les modèles Mountain Cross sont censés être plus polyvalents, à l’aise sur tous les sentiers de montagne et les pistes exigeantes. Grâce à l’adoption du concept à deux roues de taille différente, les modèles de la gamme ont été également optimisés en termes de géométrie, avec un angle de direction qui passe de 67 à 65,5°. Sur le papier, ce all mountain de 150mm de débattement a donc tendance à se radicaliser quelque peu. Le MC 7 à 6799 euros est plutôt alléchant…

Reste que, pour l’instant, n’ayant pas pu l’essayer, ce ne sont évidemment que des suppositions… Plus abordables, les Mountain Cross 5 et 6, respectivement à 4 899 et 5 699 euros, restent relativement bien équipés pour le prix.

Pour en savoir plus > https://www.husqvarna-bicycles.com/fr-FR

 

R Raymon 2021

Sur les Trailray, la marque (qui appartient au même groupe que Husqvarna) suit également la tendance et propose désormais une gamme de VTTAE avec une roue avant de 29 pouces et une roue arrière en 27 et demi. On espère simplement que la géométrie a également légèrement évolué, car le triangle arrière qui ne nous avait pas vraiment emballés l’an dernier, lui, est toujours le même…

Avec le moteur Yamaha PW-X2 et son système à quatre capteurs que l’on trouve sur la nouvelle gamme R Raymon, le mode d’assistance automatique est censé procurer une réactivité encore plus importante.

Parmi la gamme R Raymon 2021, le Trailray E-Seven 11.0 (5499 euros) est le VTTAE d’Enduro mis en avant. Avec le puissant moteur Yamaha PW-X2 et la batterie intégrée de 630Wh, ainsi qu’un débattement de 160mm et des composants plutôt haut de gamme, ce modèle est décrit comme un monstre de polyvalence. La motorisation Yamaha est non seulement très puissante, mais elle est également dotée d’un mode auto (Automatic Support Mode), qui ajuste dynamiquement le niveau d’assistance en fonction de la puissance de pédalage et de la pente, limitant ainsi au maximum le besoin de changer de mode.

Le Trailray E 11.0 est doté de roues DT Swiss E1900, de suspensions Fox Factory Grip2, avec, à l’avant, la nouvelle fourche Fox 38 et sa cartouche e-Bike particulièrement efficace. Côté freinage, on trouve du Sram G2 RSC avec des disques de 200mm, alors que la transmission est confiée à un groupe Sram Eagle GX 12 vitesses. Trois autres modèles viennent compléter la gamme.

Pour en savoir plus > https://www.r-raymon-bikes.com/en-INT/segments/e-mtb-enduro

 

 

Kellys Theos 2021

Pour 2021, la marque slovaque Kellys est enfin en mesure de nous présenter ses modèles révolutionnaires Theos F-Series. En effet, après trois ans de développement, le constructeur européen est en passe de sortir sur le marché le premier VTTAE tout-suspendu fabriqué dans un mélange hybride en thermoplastique composé de particules d’acier et de carbone. Ce concept robotisé appelé “Feather” est annoncé comme deux fois plus résistant aux impacts, moins sensible au vieillissement, plus facilement recyclable et tout cela sans peser plus lourd qu’un cadre en carbone classique… Intéressant, non ?

La plateforme Theos F–Series comprend deux modèles, un Super Enduro en 180/170mm de débattement et un Enduro avec seulement 150 à l’avant et 140mm à l’arrière. Dans les deux cas, les vélos sont équipés d’une paire de roues dépareillée en 29 pouces à l’avant et 27,5 à l’arrière et d’un système de suspension asymétrique Think Link à point de pivot virtuel, qui évite que la tension de la chaîne et le freinage viennent perturber le bon fonctionnement de l’amortisseur.

Côté moteur, on trouve un Shimano EP8 alimenté par une batterie de 720Wh fabriquée pour Kellys. Celle-ci a la particularité de s’extraire du cadre en la faisant glisser vers le bas sans changer l’aspect esthétique du vélo. Les deux Theos F-Series à grand débattement (F90 à 7999 euros et F70 à 6199 euros), ainsi que le modèle F50 en 150 à 4999 euros, sont disponibles en seulement deux tailles (M et L).

Nous attendons avec une certaine impatience de voir ce que valent ces VTTAE prometteurs sur le terrain… A suivre.

Pour en savoir plus > https://www.kellysbike.com/sk/kellys-blog-sk/2021-kellys-collection-sk

Article lu 18 352 fois. Merci !