Nous voilà début octobre. En France, traditionnellement, c’est la période du Roc d’Azur, et autour d’elle, de l’annonce des dates des événements de l’an prochain… À ce petit jeu, une annonce qui vient de tomber attire forcément plus que d’autres tant elle pouvait être attendue… 

Après plusieurs mois de tractation, et alors que la concurrence a déjà fait feu de tout bois, les Enduro World Series à qui l’on doit l’équivalent de la Coupe du Monde d’Enduro à VTT traditionnel, annonce qu’elle organisera des Enduro World Series-E, pour VTTAE ! 

En quoi consisteront ces événements ?! Quelles différences vis-à-vis de la concurrence ?! Quelles seront les dates clés de la saison EWS-E 2020 ?! C’est à lire dès à présent sur VTTAE.fr !

 


Temps de lecture estimé : 5 minutes – Photos : Enduro World Series


 

 

Jusqu’ici…

Dans le développement d’un sport, le passage à l’ère internationale est une étape majeure. On l’a constaté sans discussion en 2013, année de la première saison Enduro World Series pour la pratique du VTT classique. Audiences, ventes, notoriété des pilotes, fréquentation des sites de pratique… Tous ont connu une croissance importante.

Pas étonnant donc que la même sorte d’avènement soit attendue pour la pratique compétitive du VTT à assistance électrique… Et que certains tentent de saisir l’opportunité d’en être instigateurs. On a déjà relayé dans nos colonnes, les lancements des WES Series, des premiers Championnats du Monde VTTAE, ou des E-Enduro International Series.

Ces dernières ont d’ailleurs été rebaptisées alors que, comme les WES Series, leur première appellation utilisait expressément le terme World, mot cadenassé par l’UCI, l’instance que tout le monde courtise pour obtenir la responsabilité d’une hypothétique Coupe du Monde officielle. Les Enduro World Series- E, elles, assurent que l’accord qui les lient avec l’UCI est clair à ce sujet…

 

 

Test event et précédent…

Bref, dans une certaine mesure, on pourrait penser que les Enduro World Series arrivent après la bataille. Ce serait oublier un peut vite que dans le même temps – à peu de choses près – elles se prêtaient à un test event qui devait tracer les contours de leur propre série internationale dédiée à la pratique du VTT à assistance électrique.

En octobre 2018, au lendemain de la finale des EWS, ce test grandeur nature avait vu un panel de pilotes et représentants de l’Industrie se prêter à une compétition mêlant différents formats de spéciales et différents types de vélos, dont différentes normes européennes et nord-américaines.

Au final, la conclusion portait alors sur l’incapacité, à cet instant, de contrôler le matériel utilisé, pour s’assurer que l’ensemble des participants respectent bien, tous, un même règlement technique encore à définir. Raison pour laquelle les EWS n’avaient pas souhaité proposer d’événements en 2019…

 

 

De l’eau – et du courant – sous les ponts…

Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, et les Enduro World Series sont de retour dans le jeu. Sous quelle garantie ?! Celle d’avoir mis la main sur la technologie permettant d’assurer un contrôle fiable, pour une compétition équitable. 

Pour l’heure, les EWS n’apportent pas plus de détail à ce sujet, se contentant d’indiquer que sa nature exacte et ses capacités de contrôle seraient dévoilé plus tard, début 2020. Un suspens qui ne manque pas d’attiser les curiosités, les nôtres en premier d’autant qu’il semblerait que l’usage puisse être déployé au delà du simple cadre sportif. Comprenons, pour lutter aussi contre le débridage…

Quelle technologie ? Basée sur quel principe ? Mise en oeuvre de quelle manière ? Avec quelles garanties sur l’équité sportive ? Et quel impact sur les règles du jeu ?! Pour l’heure, les questions restent entières, et notre attention avec…

 

 

Pour l’heure

En cette période où les calendriers se remplissent, tout ce que l’on sait finalement, ce sont les dates du calendrier Enduro World Series-E 2020 :

  • Valberg, France, les 17 et 18 juillet 2020
  • Zermatt, Suisse, les 29 et 30 aout 2020
  • Finale Ligure, les 25 et 26 septembre 2020

Comme les autres tentatives de série internationale dédiée à la pratique VTTAE jusqu’ici, il s’agit donc d’une série à l’échelle européenne pour cette première saison. Une dimension plus raisonnable avant de pousser, plus loin, le moment venu précise le communiqué.

En attendant, les Enduro World Séries-E souhaitent des étapes dédiées à la pratique VTTAE. Pas question ici donc que les VTTAE se glissent parmi les VTTIstes traditionnels du gratin mondial de l’Enduro. L’ouverture à Valberg sera 100% dédiée au VTTAE, tandis que Zermatt et Finale promettent un format spécifique en marge des EWS qui s’y tiendront…

 

 

Sur le papier

En attendant, et pour conclure cet article, les Enduro World Series nous confient le format de compétition auquel elles souhaitent donner la primeur. Une pratique résolument Enduro, à savoir un ensemble de liaisons et spéciales à parcourir pour venir à bout du challenge.

En spéciale, les EWS promettent des secteurs descendants comme des secteurs d’ascension, dans les deux cas faisant la part belle au pilotage et à la technicité. En liaison, il est aussi stipulé que les temps impartis et la nature des chemins – sentiers techniques aussi – seront resserrés et sélectionnés pour mettre à profit l’assistance, marquant ainsi encore la différence avec les Enduro VTT traditionnels. Ça reste bel et bien du VTT – pas d’amalgame… – mais on se rapproche du concept “historique” de course Enduro à moto.

 

En résumé, un programme que l’on peut rapprocher de celui de l’Électro Portes du Mercatour, que l’on rapportait l’été dernier. Pas étonnant donc, de retrouver ces lieux, et cette organisation, désormais au programme des Enduro World Series-E en 2020…

Pour s’en faire une meilleure idée, et avant d’en savoir plus sur la fameuse technologie de contrôle à laquelle tient désormais tout le mérite et la crédibilité de cette série naissante, relisons donc le compte rendu de Nadine Sapin, notre ambassadrice et participante dépêchée sur place, pour se projeter un peu dans le temps. À la fois quelques mois en arrière, et quelques mois à l’avenir. À très vite !

Article lu 2 769 fois. Merci !