Lapierre est une des premières marques à s’être investie dans le VTT à assistance électrique. Cette année la marque dijonnaise veut se montrer sur le devant de la scène en compétition VTTAE. C’est ainsi que le Lapierre E-Team Bike 2019 voit le jour. Quelles sont les forces en présence ? Leurs motivations ? Leurs montures ? VTTAE.fr vous présente tout cela…

 


Temps de lecture estimé : 3 minutes – Photos : Lapierre


 

 

Les origines…

Si je vous dis Nicolas Vouilloz ? Pas besoin de vous faire un dessin ? 10 fois Champion du Monde de DH ! Voilà que le Monsieur reprend du service ! Et ce n’est pas sans raison…

Avec l’arrivée du VTTAE sur le marché du cycle, son expansion est inévitable. Les pratiquants et les compétitions se mettent au goût du jour, quand les marques, elles, doivent absolument rester à la pointe si elles veulent se différencier.

Voici donc la raison pour laquelle, le Lapierre E-Team Bike est nait : côtoyer le haut niveau mondial en compétition. Comme la F1 nourrit les marchés de l’automobile civile, Lapierre investit dans un team VTTAE pour rester au sommet technologique et sortir du lot vis-à-vis de ses concurrents !

 

 

L’effectif

On retrouve donc Nicolas Vouilloz en tête d’affiche plus motivé que jamais pour retrouver ses marques en compétition, et avec la minutie qu’on lui connait, profiter de tout ça pour s’impliquer davantage dans le développement des VTTAE de la marque française et des compétitions qui leurs sont associées.

“Les compets avec ce type de machine sont controversées, mais pourtant inévitables… Pratiquant assidu du VTT à assistance électrique, mais pas que (développeur chez Lapierre sur tout type de modèle tout terrain) je me devais de plus m’impliquer dans le développement de cette nouvelle discipline qu’est la compétition en VTTAE, afin de rester à la pointe de la pratique, et aider si possible, à trouver le bon format de course pour qu’enfin, le VTTAE trouve sa place dans le panel de discipline que propose les instances fédérales.”

 

La légende vivante s’entoure de Yannick Pontal et Mathieu Ruffray. Le premier est un ancien du circuit national d’Enduro. Son compteur des Coupes de France d’Enduro dépasse allègrement les 50 manches, à 5 manches par an, le calcul est simple ! Et même quelques Top 30 en EWS ces dernières saisons. Après tant d’années, Yannick retrouve une nouvelle jeunesse avec le VTTAE et surtout un nouveau défi

“Si l’on m’avait dit qu’un jour j’aurais Nico Vouilloz comme teammate, je ne l’aurais pas cru ! La découverte de l’Ebike a été une révélation. Moi qui suis un amoureux du vélo, je peux me faire le double de descente dans une sortie profiter encore plus des rides afterwork. Les montées deviennent ludiques et je roule aussi vite, voir plus, en descente… C’est une révolution et c’est clairement le futur du vélo !”

 

Mathieu, plus jeune, étrenne depuis peu ses vélos sur les Coupes de France d’Enduro avec quelques belles performances. Fougueux et talentueux, l’association avec ses deux nouveaux teammates ne lui sera que bénéfique. Un rêve qui devient réalité et une belle aventure en perspective :

“Rouler avec une marque française telle que Lapierre, pionnière du vélo électrique est pour moi un immense privilège et une grande source de motivation. Sans parler de cette dream team composée de Nico Vouilloz et Yannick Pontal, avec qui l’entente est parfaite. Je veux saisir cette chance. Quant au vélo électrique, c’est hallucinant de pouvoir faire tant de choses avec un seul vélo, et de rouler aussi vite en descente comme en montée. L’électrique m’offre de bnpuvelles perspectives et je suis certain que le futur est là !”

 

 

Leur programme

Avec l’arrivée des premiers circuits internationaux de compétition en VTTAE, les World E-Bike Series, c’est en toute logique que le Lapierre E-Team Bike s’alignera sur ces événements.

On les retrouvera aussi au départ des manches de Coupe de France de VTTAE ainsi qu’en haut des spéciales de quelques manches d’EWS sur des vélos sans moteur. Ils gardent ainsi un pied dans leurs racines, le milieu qui les a formé.

 

 

Leur monture

En VTTAE, le team s’alignera très certainement sur un Lapierre Overvolt AMi. Mais connaissant l’implication de Nicolas Vouilloz et son sens du détail aiguisé, leur monture risque de subir un paquet de modifications pour être optimisée, pour pouvoir répondre aux sollicitations et besoins du haut niveau.

Affaire à suivre !

Article lu 2 365 fois. Merci !