Nous vous avons présenté récemment le tout dernier VTTAE de chez Cannondale, le Moterra Néo (130mm), mais la marque américaine n’a pas fini de faire parler d’elle sur le marché de l’électrique en sortant également en 2019 le Cujo Neo (130mm). Et oui, deux nouveaux VTTAE, de la même marque, de même débattement, la même année mais avec des caractéristiques et des domaines d’utilisation différents !

Le Cujo Neo s’oriente sur le secteur “fun et polyvalent” pour un plus grand public,alors VTTAE.fr l’a testé dans ce sens, découvrons le…

 


Temps de lecture estimé : 5 minutes – Texte et photos : Nadine Sapin


 

 

Premières impressions

Comment dire… Ma toute première impression, en réceptionnant ce nouveau Cannondale, fut un peu de surprise par rapport au look.

Le moteur et la batterie Shimano sont certes parfaitement intégrés mais au prix d’un tube diagonal de gros, gros volume. Du coup, la silhouette du vélo est massive et rectangulaire, ce qui donne l’impression d’un surpoids, juste en le regardant.

Une fois monté, je découvre le Cujo Neo lors d’une belle randonnée All Mountain. Ce petit VTTAE s’annonce intéressant, le poids semble en tout cas bien réparti et équilibré. Les 130mm et les pneus en 2.8 s’accordent bien, ce qui le rendent facile à piloter en montée et en descente. Il est même étonnant au premier abord. Reste à voir où sont ses limites et à approfondir ses caractéristiques.

 

 

Après quelques temps…

Suite à de bonnes heures de ride, le Cujo Neo 1 130 confirme sa facilité de pilotage et sa polyvalence. C’est une VTTAE assez “fun”. Je craignais qu’il soit un peu pataud mais non, en roulant tranquillement iI se comporte très bien, même sur les singles étroits et sinueux.

Effectivement, avec un reach moyen, un stack qui place le cintre plutôt bas (603mm en taille L / 596mm en S) et un angle de direction assez relevé (67°), on a une position dessus bien centrée, en appuis sur le cintre avec une direction qui est assez vive, ce qui est plaisant pour la randonnée en VTTAE.

 

 

 

Par contre, quand on en lui demande un peu plus, plus d’engagement, plus de réactivité, le Cujo n’est plus présent. Il n’est pas destiné à chercher le chrono ou à s’engager sur des terrains trop accidentés mais plutôt à rouler simplement, pour le plaisir.

 

Les principales qualités

 

Sain et soigné

Le montage du Cujo Neo 130 1 est cohérent et de qualité en terme de suspension, de transmission et de moteur. On a un bon VTTAE “randonneur” bien équipé, bien fini.

Les détails (sorties de câbles, peinture, poste de pilotage) sont soignés, Cannondale n’a rien négligé.

 

 

Les freins SRAM Guide sont largement suffisants pour ce VTTAE et son domaine d’application. La manette GX couplée à un dérailleur XO est plus que correcte et on a un bon rapport de vitesses (cassette 12 vitesses 10-50 dents).

Il a aussi une tige de selle télescopique d’origine en 100mm en taille S (plus grande pour les tailles supérieures). Ce débattement reste petit mais ce n’est pas trop dérangeant car on ne l’attend pas sur des descentes trop raides.

 

 

En montée, son comportement est valable. Ses 130mm permettent d’être un peu plus plaqué au sol qu’un 160mm. De plus, la position du pilote est assez allongée, poids sur le cintre facilite le franchissement et ceci sans racler les pédales par terre avec une hauteur de pédalier suffisante.

 

 

Changement de batterie simple

Le changement ou le chargement de la batterie est relativement simple. Il faut enlever un capot pour les réaliser. Il y a mieux mais il y a aussi bien pire. Le système est fiable, protégé et tient correctement.

 

 

 

Les principaux défauts

 

Le mode d’assistance à la marche

Son principal défaut est son mode d’assistance à la marche. Ce n’est pas une spécificité du Cujo mais du moteur Shimano qui en l’absence de dérailleur Shimano Di2 électrique (les deux communiquant ensemble en tout électrique), le mode “marche” n’est vraiment efficace qu’après avoir descendu tous les pignons.

Alors quand vous avez juste un obstacle, un rocher, un escalier à franchir, c’est suffisant mais quand ces derniers sont longs ou entrecoupés de sessions de pédalage, les changements de vitesses deviennent ingérables.

Des pneus lights

Les pneus (2 Maxxis Rekon Maxx Terra EXO 3C) sont un peu fins pour un VTTAE si on roule à basse pression ou si le terrain est pierreux. Attention aux crevaisons.

De plus, si vous roulez hors des pistes, un pneu un peu plus cramponné à l’avant sera nécessaire.

 

 

Qu’en penser ?

Pour avoir rouler sur de bons sentiers All mountain de l’arrière pays-niçois, voir un peu montagneux mais sans être extrêmes non plus, le Cujo Neo 130 1 se présente comme un ebike sain, simple et polyvalent à qui il ne faut pas trop en demander.

Il n’a pas un comportement “sportif et joueur” mais il permet tout de même de prendre du plaisir à rouler en toute sécurité. Le Cujo Neo peut donc convenir à tous bons randonneurs amateurs ou débutants en VTTAE qui ne cherchent pas les difficultés et qui aiment les vélos au look tout de même atypique.

A mon avis, ce type de VTTAE aurait été un bon candidat pour recevoir le moteur Shimano steps E-7000, sorti plus tardivement sur le marché, que nous vous avons présenté.

 

Pour en savoir plus sur le vélo > Cannondale Cujo Neo 130 1

Article lu 3 933 fois. Merci !