En ce printemps 2020, nous continuons à profiter avec nos VTTAE de notre belle région du Sud de la France. Cette fois-ci, nous vous emmenons dans la vallée de Daluis, l’une des deux vallées du “Colorado provençal” Niçois. Cette vallée est connue car son unique route qui mène à Guillaumes est taillée en corniche. Elle chemine à travers plusieurs petits tunnels tout en offrant des points de vue superbes sur des falaises de schistes rouges, tachées de vert et décorées de cascades. En plus de ce spectacle géologique, cet endroit regorge de sentiers qui se roulent particulièrement bien en VTT et encore mieux en VTTAE.

Pour cet article “évasion”, nous vous proposons un peu moins de détails, de photos mais nous vous proposons une petite vidéo, qui j’espère, vous transmettra le plaisir que nous avons à rouler sur ces sentiers ! Let’s go !

 

Note de la Rédaction : programmée en amont, cette publication est l’occasion d’adresser tout notre soutien et pensées aux sinistrés et victimes de la tempête Alex dans les Alpes-Maritimes – cette si belle terre de VTT…

 


Temps de lecture estimé : 2 minutes


 

Trip aux 1001 couleurs

Ce jour là, nous partons juste en dessous du village de Daluis, à la Salette, avec une batterie en 625 Wh sur nos Cube Stereo. Pour une fois notre sac à dos est assez léger.

La boucle consiste à monter progressivement (ou fortement par endroit) jusqu’au col de Devens pour rejoindre le hameau de Chana Pastoun.

 

 

Nous sommes alors à peu près mi-parcours. Nous continuons en traversant plusieurs vallons en passant par Villeplane, Saussette jusqu’au Pont de Berthéon. Pour finir en beauté, nous rentrons par le sentier valléen dans les terres rouges.

 

 

Cette sortie est finalement assez courte (un peu plus de 26km et 1550m de dénivelé) mais parfaitement calibrée pour rouler en eMTB tout le long avec un batterie en 625 Wh.

 


Les enchaînements de terres rouges, de terres grises, de forêts diverses, de ravines, de vallons permet en peu de kilomètres de découvrir de superbes paysages. On peut bien sûr modifier et/ou agrandir ce parcours en débordant sur les sentiers bien connus de l’Enduro des portes du Mercantour ! C’est pour dire toutes les possibilités qu’offre cette région pour le vélo de montagne (électrique ou non).

 

 

 

Et pour mieux vous en rendre compte, place à notre petite vidéo sans “chichi” !

 

 

 

On vous dit à très bientôt pour de prochaines découvertes !

Article lu 3 010 fois. Merci !