Après Miguel Martinez et Julien Absalon l’an passé, un autre médaillé olympique de la même génération passe à l’électrique. Ces jours-ci, Marco Aurelio Fontana, en bronze aux JO de Londres en 2012, annonce qu’il roulera désormais en compétition, sur un Focus, à assistance électrique… 

 


 

 

Reconversion…

On connaissait le fantasque italien pour son sens du spectacle et de l’image. Lui qui, au milieu des cuissards, s’est longtemps fait remarqué pour être le seul à courir en short aux avant-postes. Ou bien qui fut l’un des premiers à tirer parti des aménagements spectaculaires qui ornent les circuits de Cross-Country Olympique ces dernières saisons.

À 34 ans, Marco Aurelio Fontana ne participera plus à la Coupe du Monde UCI de Cross Country Olympique et Eliminator. Il dit au revoir à ce circuit, et à l’équipe Bianchi pour laquelle il roulait encore jusqu’à il y a peu. En lieu et place, il monte sur un Focus Jam2 et prépare un programme éclectique, international, à l’image de la compétition VTTAE actuelle…

 

 

…et ambition

Toujours soutenu par RedBull, et entouré de ceux qui savent gérer son image, le fantasque italien ambitionne de participer à plusieurs épreuves, de plusieurs circuits 2019. La série E-Enduro italienne, assez naturellement… Certaines étapes de la E-Enduro World Race, d’origine italienne aussi… De la World Ebike Series qui doit débuter à Monaco mi-avril… Et les championnats du monde UCI, à Mont Saint-Anne, Canada.

Un calendrier fourni et plutôt malin, qui touche à tout, afin de cerner les enjeux, évolutions et formats qui peuvent perdurer dans les années à venir en matière de compétition avec assistance électrique. D’ici-là, la neige recouvrant le terrain de jeu mis à profit pour réaliser les premières images au guidon de sa nouvelle monture aura certainement fondu !

Article lu 1 809 fois. Merci !