En travaillant sur une nouvelle forme d’intégration, décliné sur plusieurs modèles selon la pratique, Orbea dévoile un nouveau V(TT)AE semi-rigide : le Keram. Intéressons nous de plus près au modèle VTT.

 


Temps de lecture estimé : 3 minutes


 

 

Intégration

Après son Wild HT Bosch, la marque espagnole poursuit son travail d’intégration sur la base du système Bosch, batterie et moteur (Active, Active Plus), leader en la matière. En effet, la batterie s’intègre désormais dans le tube diagonal et le moteur se fait discret derrière le carter.

Cependant et pour la première fois, le travail d’intégration s’intéresse aux bases. Elles sont effectivement travaillées pour abriter les capteurs et les passages des câbles.

Finalement ce travail d’intégration a doublement du sens : d’une part l’Orbea Keram en ressort plus sobre et élégant que jamais, mais aussi particulièrement protégé, l’ensemble électrique est à l’abri, les bases sont épargnées des impacts de la chaîne.

Cette intégration permet aussi l’implantation en option – le Double Duty – d’une seconde batterie ou d’un bidon dans le triangle avant. Toujours intéressant pour ceux qui parcourent de grandes distances et pour qui l’autonomie est un critère primordial.

 

 

Facile & accessible

Malgré son intégration dans le tube diagonal du cadre, la batterie reste facilement accessible et démontable sans outil. Elle se loge sous un capot verrouillé par clef. Ainsi, l’Orbea Keram reste facile et pratique à manipuler.

Outre cette facilité d’utilisation, la flexibilité du cadre du Orbea Keram le rendrait confortable, quand sa géométrie lui procurerait un comportement facile et rassurant. De ce fait, l’Orbea Keram semble accessible et s’adresserait donc à toutes sortes d’utilisateurs.

 

 

Polyvalence

Le travail d’intégration prend place sur trois modèles différents, pour des pratiques différentes : VTT, VTC et urbain. Le cadre est donc unique, mais il se veut particulièrement adaptable. Et des accessoires le prouvent : béquille, porte bagages, garde boue, cadenas, éclairage…

En plus d’être un VTT accessible, il s’avère être aussi un bon moyen de transport quotidien une fois ces accessoires en place. Polyvalence assurée !

 

 

Qu’en penser !?

Avec ce Keram, Orbea s’oriente vers une gamme simple, autant en terme de production que d’utilisation, facile à conduire pour bon nombre d’utilisateurs, financièrement accessible et esthétiquement réussie grâce à l’intégration.

Sobre, facile, accessible, polyvalent et adaptable, l’Orbea Keram est peut-être le VAE idéal pour celui qui le mardi va au travail en vélo, le samedi matin va chercher le pain en vélo et termine sa semaine en beauté, en allant se promener en forêt le dimanche, à vélo bien sûr !

 

 

Gamme 2019

Finalement, l’Orbea Keram se décline en 3 modèles et en 4 tailles – S/M/L/XL – en roues de 29 pouces sauf pour la taille S livrée en roues de 27,5 :

Pour en savoir plus > www.orbea.com/fr-fr/marques/keram-mtb

Article lu 6 404 fois. Merci !