Jusqu’ici, il faut bien l’admettre, le Cannondale Moterra n’a pas fait l’unanimité. Entre les vannes à propos des baguettes de soudure à revendre et une esthétique loin de plaire à tout le monde, il y avait de quoi alimenter les discussions et faire parler. 

Reste que les millésimes 2020 approchent et que la marque nous a convié à découvrir ses nouveautés… Dont, au programme, deux promesses intéressantes : celle d’un Cannondale Moterra revu, et celle de l’attendu Cannondale Habit Neo ! 

Attendu pourquoi ?! Parce que depuis quelques temps, c’est bien le Cannondale Habit, dans sa version classique, qui a le vent en poupe chez les Américains. L’idée de deux modèles qui puisse s’en inspirer, dans les lignes et la dynamique, avait donc de quoi séduire. Voyons plutôt…

 


Temps de lecture estimé : 8 minutes – Photos : Ale Di Lullo et Fack Wenzel


 

Au sommaire de cet article :

 

 

Simplification…

En 2020, Cannondale simplifie et modifie sa gamme de VTT tout-suspendus électriques pour n’avoir plus que 2 VTTAE à proposer. En effet, le Cujo Neo disparaît pour faire place au Cannondale Habit Neo (140/130mm). C’est LA nouveauté de l’année chez Cannondale dans cette catégorie.

Et quelque part, le Cannondale Moterra en profite ! Il se modernise et ne se déclinera plus qu’en 160mm avant/arrière à l’exception d’une version Moterra SE équipée d’une fourche de descente en 180mm. La version Neo présentée l’an passé n’aura pas duré.

 

Pour ces 2 nouveaux VTTAE, Cannondale a particulièrement travaillé l’intégration du tout nouveau moteur Bosch performance Line CX tout en s’inspirant de la cinématique de son VTT classqiue en vogue, le Cannondale Habit déjà existant…

 

 

Les points communs

On l’aura compris, les deux nouveaux venus tirent parti de développements communs. Motorisation, cadres, accessoires, cinématiques… L’air de famille est indéniable !

Les moteurs

Cannondale a fait le choix exclusif du nouveau moteur Bosch performance Line CX 250W 2020 avec batterie Powertube. Ce moteur est plus léger (mais la batterie de 625wh plus lourde) et plus compact. Il offre un couple et une puissance améliorés avec une sensation de pédalage proche du naturel.

La batterie est bien intégrée au cadre. Elle se retire assez facilement, pas besoin d’adaptateur, ni de deuxième cache. Tous les bikes ont un batterie en 625Wh exceptés les entrées de gamme (modèle 3 et 4) qui seront livrés avec des batteries Powertube de 500Wh.

 

Le cadre et accessoires

Les cadres seront exclusivement en carbone à l’avant et en aluminium à l’arrière. Il n’y aura pas de VTTAE full carbone, ni full aluminium. Les deux vélos utilisent la construction en fibre de carbone Ballistec de Cannondale permettant de gagner en poids tout en gardant de la rigidité. Ils sont garanties à vie.

Le moteur est incorporé directement au cadre carbone, la fixation se fait donc à même la fibre pour économiser le poids d’un quelconque support moteur métallique. L’ensemble est positionné sur l’avant (Si Motor Mount) pour une bonne répartition du poids.

La protection du moteur en dessous est compacte, résistante et ajustée pour protéger le moteur des chocs. Ce dernier étant maintenant contenu dans une coque en magnésium, il peut chauffer jusqu’à 60°C et est moins résistant aux chocs (risque de marquer plus facilement). C’est pourquoi Cannondale a positionné également une protection latérale à gauche du moteur pour éviter tout risque de lésion.

 

Adaptation de la cinématique à la taille du pilote

Les 2 VTTAE sont équipés de la technologie de suspension Proportional Response sur laquelle Cannondale a planché. Cette modification de cinématique de suspension suivant la taille de cadre doit permettre une meilleure réponse des suspensions pour toutes les tailles de cycliste et des différentes situations de roulage.

Chose rare pour être notée : l’adaptation de la cinématique est faite via des ensembles biellettes/pied d’amortisseur spécifiques à chaque taille. Pas d’économie de bout de chandelle ou d’échelle ici. Chacun a droit aux quelques millimètres et degrés d’angle dont il peut avoir besoin.

Couplé à un centre de gravité bas et à la puissance supplémentaire des moteurs, la Proportional Response veut maximiser la traction et la réponse de la suspension en améliorant l’accroche en montée, le freinage en descente et en gardant un côté vif et réactif au pilotage.

 

Les équipements

Chaque modèle a bien sûr des équipements spécifiques mais ils ont tous en commun des cintres larges de 780mm, une potence courte, des freins à “grands” disques (220mm à l’avant et 200 ou 203mm à l’arrière), une selle et des poignées Fabric, une tige de selle télescopique maison (100mm pour les tailles Small à 150mm pour les L/LX). A noter aussi que la taille des manivelles est de 160mm pour tous.

La transmission est exclusivement en Sram 12 vitesses. Quant aux freins, les vélos sont équipés soit par des Sram, soit par des Magura selon les modèles. Enfin, seul le Moterra 1 est équipé en suspensions Fox. Tous les autres Moterra et Habit Néo sont en RockShox.

Les hauts de gamme Habit Néo 1 et Moterra 1 embarqueront un lampe frontale Supernova M99 Mini Pro pour les rides de nuit comme en pleine journée! Enfin, il est possible d’installer un porte bidon ce qui n’est pas toujours le cas sur les VTTAE.

 

Les poids

Pour les 2 types de vélos, les poids les plus légers sont finalement les entrées de gamme (modèles 3) du fait de la présence d’un batterie en 500Wh plus légère qu’une 625Wh. Pour l’Habit Néo, les modèles 1, 2 et 4 pèsent entre 22,1 et 22,8kg et c’est le modèle 3 qui approche les 21kg – 21,3kg annoncé sans les pédales.

Pour le Moterra, même principe le modèle 3 est le plus light avec une batterie en 500Wh. Il passe sous les 22kg (21,9kg). Les autres modèles pèsent un peu plus que 23kg et même 24kg pour le Moterra SE. On reste donc dans une gamme de poids moyen pour des VAE.

Premiers vélos livrés dès le mois d’août en magasin.

 

 

Le Cannondale Habit Neo, coup d’oeil…

Cannondale Habit Neo

  • Destiné à l’usage All Mountain
  • Roues en 29 pouces 
  • 130/140mm, RockShox Pike & Deluxe
  • Triangle avant carbone, arrière Alu
  • Reach de 470mm en taille L, offset normal
  • Motorisation Bosch Performance CX

 

Ce VTTAE taillé pour le Trail présente 140mm de débattement à l’avant et 130mm à l’arrière. Toutes les tailles sont équipées de roues en 29pouces et de pneus Maxxis Rekon en 2,6. Les freins comportent 4 pistons à l’avant et 2 à l’arrière pour le Habit Néo 1 et 2.

Les freins des modèles 3 et 4 sont réduits à 2 pistons à l’avant et à l’arrière. Inspiré de son cousin VTT Habit, on retrouve sur le Neo les grandes lignes de ce vélo de Trail en version et électrique.

 

 

Le Cannondale Moterra, coup d’oeil

Cannondale Moterra

  • Destiné à l’usage Enduro
  • Roues en 27,5(S) / 29 pouces 
  • 160/160mm, RockShox Lyric & Deluxe
  • Triangle avant carbone, arrière Alu
  • Reach de 470mm en taille L, offset normal
  • Motorisation Bosch Performance CX

 

Le Moterra est plus orienté Enduro. Il présente un débattement de 160mm à l’avant et à l’arrière sauf pour le Moterra SE qui comporte une fourche en 180mm à l’avant et qui le destine plus à la descente Les roues sont aussi de 29″ pour tous les modèles à l’exception des tailles S en 27,5″. 

En effet, l’angle de la tige de selle et du tube diagonale empêche le passage en 29 pouces. Les pneus de cette taille risqueraient de toucher la selle ou le cadre en action. Tous les modèles sont équipés avec des freins 4 pistons à l’avant et à l’arrière.

 

Prise en main

Cannondale s’est installé à Alpbach en Autriche pour présenter l’intégralité de sa gamme 2020 aux journalistes et aux revendeurs pendant plus d’un mois. Nous sommes donc allés rouler là bas pour essayer les VTTAE sur les trails terreux et racineux des montagnes environnantes, avec comme guide de luxe, Jérôme Clementz.

A cette occasion, j’ai pu essayer le nouveau Cannondale Moterra, seul vélo de la gamme 2020 dispo en taille S au moment de découvrir les nouveautés de la marque. En guise de référence, l’an passé, j’avais eu l’opportunité d’essayer le Cannondale Moterra LT 2018. Il m’avait laissé de très bonne impression avec un vélo efficace, rassurant, tonique, prêt à la compétition. La question est donc simple pour ce nouveau millésime : qu’en est-il ?! 

Dans la pente

Première impression dans la pente : je trouve le Cannondale Moterra assez court, et plutôt bas de l’avant dans cette taille S. Pourtant, j’ai la potence montée au maximum avec 4 entretoises. Une position efficace en montée mais qu’en est il en descente?! Serai-je sur une taille trop petite? Non pourtant, c’est celle que je roule habituellement, et que je roulais sur le Moterra à l’essai l’an passé.

Sans surprise lors de la première descente sur un beau petit sentier terreux et peu pentu, je reste prudente. Je trouve cette fois-ci que le Cannondale Moterra part un peu dans tous les sens. On enchaîne ensuite plusieurs fois la même boucle, toujours sur le même type de terrain et au fur et à mesure du temps, je confirme cette drôle de sensation d’être flou de l’avant sans utiliser tout le débattement…

Pour palier à ça, je dois changer mon pilotage en me gainant et m’employant beaucoup plus. Bon dans ce cas là, on tient plus le vélo et on gagne en pilotage mais j’ai bien l’impression que si on veut lâcher les freins avec ce Cannondale Moterra, il faut un certain bagage technique et une bonne condition pour le tenir. Le VTTAE Enduro de la marque américaine semble avoir pris du gallon et du caractère. Faut le tenir !

 

À la pédale

Dans la seconde partie du test, nous nous essayons à plusieurs montées techniques raides en empruntant certains singles de descente. Le Cannondale Moterra montre à ce niveau toutes ses qualités. Comme il est assez souple, que le moteur est bien plus progressif qu’avant, que le poste de pilotage est bas, il monte très bien ! Il ne se cabre pas, adhère bien au sol et garde une bonne motricité. Je récolte là ce que j’ai concédé à la descente.

De nouveau, nous réalisons cette boucle plusieurs fois (en montée et en descente). La pente est bien plus raide encore que le matin en descente. j’apprécie du coup, la puissance des freins 4 pistons et les grands disques pour ce type de vélo. Enfin, le Moterra est dans tous les cas un bon vélo joueur et facile à manier dans les virages. Les poids donne l’impression d’être bien répartis.

 

 

Qu’en penser ?!

Avec l’arrivée du Cannondale Habit Neo, la gamme Cannondale prend une nouvelle tournure. Esthétique, tout d’abord, avec les lignes conventionnelles mais harmonisées, qui ont fait le succès du habit traditionnel. Quelque par, la marque mise sur ce qui fonctionne pour elle, et c’est tant mieux.

S’il nous tarde forcément de rouler le Cannondale Habit Neo dans de bonnes conditions d’essai pour en dire plus, il est déjà clair que son arrivée et l’influence qu’il peut avoir sur le Cannondale Moterra se font sentir. Voilà l’historique VTTAE de la marque dédié à une pratique plus que jamais musclée.

Reste maintenant à voir dans quelles proportions les deux modèles vont trouver leurs publics. Pour ce faire, on conclue donc, de manière temporaire, avec les segments de gamme Cannondale Moterra et Cannondale Habit Neo 2020…

 

 

Cannondale Moterra 2020

 

 

Cannondale Habit Neo 2020

Article lu 15 073 fois. Merci !