Descendeur du Team Commencal-Vallnord, Rémi Thirion profite de son terrain de jeu Vosgien pour s’entraîner au guidon de son nouveau Meta Power 29. L’occasion aussi d’échanger avec Max Commençal de la pratique VTTAE et de l’utilité pour Rémi durant l’inter-saison…

 


Récit, photos et vidéo : Commencal


 

 

 

 

Max : Tu nous demandes ce META POWER depuis pas mal de temps. Alors, ton sentiment après ce premier test ?

Rémi : J’ai adoré !! Le vélo a un beau look. Il est bien équipé. Je m’attendais à une gêne par rapport au poids, mais en fait, ça ne m’a pas dérangé du tout. Le vélo reste joueur, tu peux faire des gros sauts, emprunter de vraies pistes d’enduro et de DH.

 

 

“Ce que j’ai découvert et adoré, c’est le plaisir d’emprunter des sentiers techniques en montée. J’ai retrouvé beaucoup de similitudes avec la moto pour trouver du grip avec le couple et l’équilibre. Je me suis permis de monter des sentiers que je n’aurais pas pris habituellement avec mon META.” – Rémi

 

 

Max : Tu nous dis aussi qu’il te sera très utile pour ton entrainement. Que prévois-tu de faire avec ?

Rémi : Je vais tout simplement l’utiliser pour faire du volume et faire des runs type enduro, DH durant l’inter saison quand les bike parks seront fermés. Ca permettra aussi d’être autonome et de ne pas dépendre de mon entourage pour me faire des navettes !

 

 

“Je pense aussi l’utiliser pour faire des grosses sorties d’endurance ou de récupération en vélocité, au lieu d’aller sur un profil plat sur la route. Je vais pouvoir dérouler en montant avec une petite descente en récompense pour terminer.”– Rémi

 

 

 

Max : Sans tricher, dis sincèrement ce que tu penses : Es-tu convaincu par son coté « sportif » ? T’amuses tu vraiment en descente avec ?

Rémi : Oui je suis convaincu ! Pour moi, le vélo permet d’étendre le périmètre d’entraînement, de sortie. Même si c’est un vélo à assistance électrique, il permet de continuer à travailler le cardio, tout comme la technique (que ce soit en montée, sur le plat et en descente).

 

Portfolio Bonus

Article lu 6 149 fois. Merci !