8.3
8.3/10

À l’heure où le développement du VTTAE “sportif” est en pleine progression, le développement de roues spécifiques VTTAE est forcément une évidence.

La conception des roues pour un vélo électrique doit répondre aux nouvelles contraintes générées par un VTTAE comme la solidité tout en conservant un bon dynamisme. En effet, les vélos sont plus lourds, ils se manient différemment et sont le plus souvent équipés de pneus de large section (2.6/2.8). Mais en contrepartie, comme la performance reste un critère important, le poids est un autre facteur à prendre en compte pour ne pas alourdir ou justement pour alléger un VTTAE déjà lourd.

C’est pourquoi, nous avons passé en test les roues spécifiques VTTAE proposées par Mavic : les E XA 30 Elite de 2019 qui sont reconduites en 2020. Répondent-elle correctement à tous les critères ? Sont elles vraiment adaptées au VTTAE ? Pour qui, pour quoi ?

 


Temps de lecture estimé : 7 minutes


 

 

Mavic E-XA 30 Elite

 

649€
1960g la paire en 27,5” (Ar 908g / Av 1052g) / 2060g en 29” (Ar 958g / Av 1102g)
Testées en 27,5” (existent aussi en 29”) et jantes de 30mm (existent aussi en 35mm)
Plus de 1000km avec une pratique loisir All Mountain ou Enduro quelques soit les conditions météorologiques. Je les ai également roulées sur l’impitoyable terrain de la Transvésubienne (et sous la pluie en plus), et lors d’autres courses comme E-enduro de l’île d’Elbe, E-Enduro des portes du Mercantour… des terrains très accidentés et pierreux qui ne ménagent pas les roues. Parfait pour un test !

 

 

Est-ce pertinent ?

Mavic proposent des roues spécifiques pour le VTTAE en renforçant et améliorant les caractéristiques des roues de VTT classiques.

Les 3 principaux éléments constituant une roue (rayons, jante, moyeux) ont été revus et évoluent.

Commençons par les rayons. Ceux-ci sont toujours en acier mais au nombre de 28 au lieu de 24 et le rayonnement est par 3 au lieu de 2. Mavic prend en compte à ce niveau les nouvelles contraintes de torsion induites par un vélo plus lourd, plus long et moins agile. Il renforce ainsi la rigidité latérale.

 

Pour ce qui est des caractéristiques des jantes, elles sont toujours en alliage d’aluminium Maxtal avec usinage ISM 4D. Cet usinage permet à Mavic de contrôler et de limiter le poids de ces roues E-XA 30 Elite en améliorant la répartition de la matière tout en contrôlant le dynamisme des roues.

Mavic annonce avoir gagné ainsi 15% de poids tout en gagnant en performance ! Une caractéristique intéressante au vu des roues trop lourdes et molles qui équipent certains VTTAE d’entrée ou moyen de gamme.

Mais surtout en plus du gain de poids, Mavic a travaillé sur la forme du bord de la jante pour minimiser le risque de pincement des pneus à l’impact. Cette nouvelle forme ou système PFP permettrait aussi de mieux encaisser l’énergie lors de l’impact et éviter les pertes d’air. Une résistance plus performante à la crevaison est un vrai critère spécifique pour le VTTAE quelque soit le niveau du pilote car les crevaisons par pincement sont fréquentes toujours en relation avec inertie et poids d’un VTTAE.

Reste le choix d’avoir opté pour une largeur en 30mm pour des roues spécifiques VTTAE. Certes, on peut monter des pneus jusqu’à 3.0 dixit Mavic mais à partir de 2.8 (ce qui est la majorité des montages), le pneu est tout de même un peu plus rond ce qui rend plus délicat le pilotage. L’idéal est de mettre des pneus en 2.6.

Enfin, le moyeu Instant Drive 360 déjà utilisé sur d’autres roues de la marque comporte un corps et un axe en aluminium mais il est renforcé en acier pour plus de solidité.

Les roues E-XA 30 Elite présentent donc des caractéristiques pertinentes pour pouvoir être montées sur un VTTAE et se distinguent des roues classiques d’un VTT.

 

 

Est-ce pratique ?

Les roues Mavic E-XA 30 Elite restent fidèles au design de la gamme en étant sobres et discrètes.

Les jantes sont noires satinées avec une légère déco grise comme le moyeux pour la version présentée ici de 2019. Pour la nouvelle collection, la jante et le moyeux sont tous noirs avec le logo Mavic discrètement placé. Elles pourront de ce fait se marier avec n’importe quelle couleur de cadre et apporter de l’élégance à son VTTAE.

Pour le montage, elles sont directement équipées d’un fond de jante assurant l’étanchéité pour le tubeless. Un aimant spécifique aux rayons plats (à placer et à régler), des valves UST et de 12 vis pour les disques sont fournies avec les roues. La première étape de montage (aimant, valves, disques) est aisé. Les filetages et perçages sont de qualité.

On notera toutefois qu’il faudra choisir son corps de roue libre en fonction sa cassette. On peut choisir un achat avec soit corps de roue libre Shimano/Sram ou XD mais faudra acheter séparément le nouveau standard Microspline (69€).

Pour l’installation ou le changement de corps de roue libre, il suffit d’enlever les adaptateurs d’axe et de tirer sur ce dernier tout en faisant attention de ne pas faire sauter le ressort interne. On se méfiera du coup lors du transport des roues séparément car il peut arriver que le corps de roue libre et la cassette se détachent. Il est important de les transporter ou de les poser à plat, cassette sur le haut.

Qu’en à la mise en place des pneus, elle se fait avec une simple pompe à pied. Les pneus se placent et claquent facilement. Je n’ai pas eu de problème que ce soit avec des pneus neufs ou usés. Seul petit bémol, l’installation de système anti-crevaison pour des pneux en 2.8 est parfois délicat à installer du fait d’avoir une jante en 30mm.

 

Est-ce utile ?

Une fois montées et installées sur son VTTAE, c’est bien sur les sentiers que les E-XA 30 Elite prouvent leur intérêt.

Pour des roues situées en milieu de gamme, les E-XA 30 Elite se comportent vraiment bien. En effet, la rigidité est bien dosée ce qui permet d’avoir des roues confortables et dynamiques. Dans les passages techniques les roues s’adaptent sans perdre en efficacité. On atteint pas la rigidité et la réactivité des roues haut de gamme mais c’est bien suffisant pour piloter avec précision.

Le système PFP semble performant puisque je n’ai pas crevé pendant mon test et pourtant je les ai martyrisées. Pas de crevaison et pas non plus de plat sur la jante arrière suite à un gros impact. Elles ne se sont pas voilées.

Ces roues trouvent du coup toute leur utilité pour ceux qui veulent up-grader leur VTTAE d’entrée de gamme (roues souvent très lourdes, trop molles) ou qui veulent améliorer le dynamisme de leurs vélos.

Elles peuvent également être utilisées comme une deuxième paire de roues polyvalentes de choix si on veut transformer son VTTAE 29” en 27,5” (si compatible) pour le rendre plus maniable ou pour lui donner plus d’angle en ne changeant que la roue arrière. Et pour les compétiteurs, avoir une paire de roues telle que celle là, permet d’avoir des roues des secours ou équipées de pneus de pluie (souvent de plus petite section (2.5 ou 2.6) donc bien adaptés à une jante en 30).

 

 

Quelle durée de vie ?

À l’extérieur, fonctionnellement, pas de poque, pas de rayon cassé, pas de grippement malgré des sorties dans de mauvaises conditions comme lors de la Transvésubienne ou E-enduro des Portes du Mercantour (et sans aucun entretien), elles résistent donc bien dans le temps.

L’esthétique de la jante ne vieillit pas trop mal également. Il y a tout de même quelques marques, griffures mais c’est correct pour ce qu’elles ont vécues. Finalement ce qui “s’abîme” le plus vite c’est la logo Mavic au niveau de la jante car c’est un sticker.

A l’intérieur, le fond de jante n’a pas bougé non plus. Il est resté bien en place, bien collé. Le plastique est de bonne qualité, il n’a pas plissé malgré l’utilisation des démontes pneus. À la différence de ce qu’on peut voir sur d’autres types de roues qui ont un fond de jante trop light s’abîmant facilement. L’étanchéité a donc était maintenue au court du temps.

Pour terminer, j’ai remarqué un détail lors du démontage des disques. La peinture était légèrement partie au niveau des trous pour les visses des disques. Toutefois, ceci ne se voit pas disques montés.

 

 

Ce qui peut progresser ?

Tout d’abord pour qu’elles s’adaptent bien à tous les VTTAE, 2 types d’aimants seraient les bienvenus. Le capteur sur le cadre étant parfois trop éloigné du rayon, la connexion aimant/capteur ne se fait pas. Il est nécessaire d’ajouter un aimant supplémentaire par dessus l’aimant Mavic.

 

L’autre point discutable est au niveau du moyeu arrière. En effet, le montage de la roue libre se fait facilement par emboîtement d’un cylindre sur l’autre. Il n’y a pas d’écrou ou de circlip qui la maintienne en position. Sur le vélo, c’est le serrage de la roue arrière dans le cadre qui doit tout maintenir en place. Mais une fois la roue démontée, seule l’adhérence de la roue libre et des adaptateurs d’axe doivent suffire. Ce qui n’est pas le cas avec le poids supplémentaire de la cassette. Ça mériterait de progresser, soit avec des ajustements plus serrés, soit par un accessoire de transport, soit une astuce ou une conception différente.

 

 

Vis à vis de la concurrence ?

Sur le marché de la vente au détail, celles qui concurrencent directement ces E XA 30 Elite sont les H 1700 Spline 30 de chez DT swiss. Elles sont toutes les 2 spécifiques VTTAE avec les mêmes dimensions (27.5”/30mm).

En prix, les Mavic sont un peu moins chères (649€ mavic/698€ DT Swiss) et plus légères de 130g.

N’ayant jamais eu l’occasion de rouler avec ces H 1700 spline pour le moment, je ne m’aventurerai pas à les comparer. Mais elles sont moins chères et plus légères.

Enfin, si je les compare à celles de mes vélos d’essai souvent en 35mm, elles résistent bien mieux aux impacts que les roues Specialized qui équipaient un Levo Lady par exemple. Elles sont également plus rigides et dynamiques que les Rodi Tryp 35 d’un Sduro Fulllife LT 7.0. Et elles sont plus légères que beaucoup de roues montées d’origine sur les VTTAE comme les DT Swiss H1900.

 

 

Est-ce que ça les vaut ?

Moins de 700€, pour des roues solides, efficaces avec un poids plus que correcte pour des roues spécifiques VTTAE, les E-XA 30 Elite ont un très bon rapport qualité prix. Elles ne prétendent pas être des roues haut de gamme mais répondent parfaitement aux critères des milieux de gamme. Ce sont, de ce fait, des roues polyvalentes qui pourront être montées sur la plupart des VTT hybrides.

Conclusion
On les conseillerait à ceux qui veulent améliorer le comportement de leur VTTAE en up-gradant son équipement ou à l'inverse, à ceux qui trouvent que leurs roues sont trop rigides pour leur utilisation (roues carbone par exemple) ou encore, à ceux qui cherchent une 2ème paire de roues polyvalentes avec un bon rapport qualité/prix.
Pertinent ?
8
Pratique ?
8
Utile ?
8
Durable ?
9
Abouti ?
7
Concurrentiel ?
9
Bon marché ?
9
Principale qualité
Solidité, compromis rigidité/confort
Principal défaut
Aimant parfois inadapté
Transport des roues démontées
8.3
8.3/10

Article lu 4 023 fois. Merci !