Avant sa sortie, le nouveau moteur Shimano EP8 était très attendu. Depuis, les nouveaux vélos qui comptent dessus se succèdent. Phénomène assez logique que l’on continue de suivre aujourd’hui avec trois vélos qui en font usage. Le Santa Cruz Heckler MX, qui vient diversifier l’offre électrique californienne, le Propain Ekano, versatile VTTAE du VPCiste allemand, et le Thok TK01, qui se met à jour… 

 


Temps de lecture estimé : 4 minutes


 

 

Santa Cruz Heckler MX

Pour rappel, le Santa Cruz Heckler était et restera le tout premier VTT à assistance électrique de la marque californienne. Il est sur le marché depuis le début d’année 2020 et a montré de bonnes dispositions à l’essai. Il en a, néanmoins, fait tiquer plus d’un sur l’usage du moteur Shimano E8000 déjà considéré comme vieillissant à ce moment là. Il se disait tout de même, en off, que le socle de fixation du prochain moteur nippon serait identique, et permettrait donc aux marques de faire évoluer leur offre sans difficulté. C’est chose faite puisque désormais, le Heckler, qui reste au catalogue, s’empare du nouveau moteur Shimano pour tous les niveaux de gamme sauf le premier prix, en E7000.

Le Santa Cruz Heckler MX, présenté ici, en fait autant. Ce nouveau modèle fait usage du nouveau moteur Shimano EP8 sur quasi toute la gamme, et conserve l’idée d’une batterie 500 Wh compacte, légère et facilement interchangeable, pour poser les bases de ce à quoi se destine ce nouveau venu. Mais cette fois-ci, autres éléments importants pour définir le nouveau venu : ses roues et suspensions. C’est le montage mullet qui est retenu : une roue de 29 pouces prend place à l’avant. Une initiative intéressante si l’on recoupe avec les impressions à l’essai.

D’autant que sur le papier, le travail effectué sur le Heckler MX veille par ailleurs à reprendre les clés de géométrie qui ont fait les bons points du Heckler. Là où la différence se creuse à nouveau, c’est côté suspensions. Le Santa Cruz Heckler MX se contente de 140mm de débattement, et d’une petite fourche, même si les RockShox Pike et Revelation ne sont pas là par hasard. Sur leur segment, parmi les fourches les plus précises du marché.

Puisque le nouveau venu peut aussi s’avérer plus léger selon les niveaux d’équipement – presque 1kg sur le plus haut de gamme – on en déduit que le Santa Cruz Heckler MX viendrait se positionner pour une pratique Trail et Rando ludique, là où le premier du nom resterait au catalogue pour une pratique plus All Mountain. Un exercice de déclinaison habile, qui ne demande désormais plus qu’à passer à l’épreuve du terrain, pour mieux en cerner les tenants/aboutissants, et bien se positionner par rapport au reste de la gamme…

Tous les Santa Cruz Heckler sur le site de la marque > https://www.santacruzbicycles.com/bikes/heckler

 

 

Propain Ekano

Montage mullet, moteur Shimano EP8, batterie de 500 Wh… Des caractéristiques que l’on retrouve aussi sur la nouvelle version du Propain Ekano, le seul VTTAE de la marque allemande. Néanmoins la comparaison s’arrête là. Tout d’abord parce que le Propain Ekano fait pour l’heure exclusivement appel à l’aluminium pour la construction de son cadre. Ensuite, parce qu’il propose plus de débattement et d’autres montages de roue possibles.

En effet, le Propain Ekano est capable de faire usage de roues en 27,5 pouces, 29 pouces, ou un mix des deux. C’est un flip-chip qui permet d’ajuster la géométrie pour coller à la configuration choisie. À noter que cette opportunité n’est valable que pour les plus grandes tailles. Les tailles S n’acceptent pas les roues de 29 à l’arrière. Ça laisse néanmoins pas mal d’opportunités puisque l’autre grande marque de fabrique Propain, c’est la personnalisation.

Trois modèles de base sont ainsi au catalogue pour ceux qui ne veulent pas se compliquer la vie : le Ekano Start à 4899 €, le Ekano Performance à 5864 € et le Ekano Highend à 8409 €. Mais il est aussi possible de composer son propre vélo, en passant en revue : les suspensions (fourche, amortisseur, ressorts…), transmissions, freins, tige de selle, roues, pneus, cockpit, couleurs et logos… De quoi au final, se composer un vélo unique et qui colle le plus à la pratique que l’on a entre All Mountain et Enduro, segments sur lesquels il se positionne…

Où composer son Propain Ekano ? > https://www.propain-bikes.com/en/bikes/e-bike/ekano-165/

 

 

Thok TK01

On termine ce ça vient de sortir avec le Thok TK01… Tout court ! En juin dernier, on relayait la présentation des modèles 2021 de la marque italienne. Dont le TK01 constituait la plus grosse nouveauté. Un modèle destiné à la pratique Enduro, reprenant le concept ayant fait le succès du MIG, mais avec plus de débattement, une batterie plus grosse, et intégrée.

À ce moment là, il était séduisant, mais l’étroitesse de la gamme pouvait en rebuter plus d’un : seul modèle au catalogue, le Ltd à près de 7000 € ! Certes, très bien monté, mais tout de même assez élitiste. Tout ça s’explique en partie désormais puisqu’il parait évident que la marque attendait la disponibilité du moteur Shimano EP8 pour l’insérer à son catalogue.

C’est donc désormais chose faite avec le Thok TK01. Suspensions RockShox, transmission et freins Sram, périphériques et roues maison (pour le montage)… Voilà de quoi composer un vélo bien plus abordable financièrement, puisque le Thok TK01 est proposé à 4950€ dans sa livrée noires/grise/rouge fidèle aux couleurs de la marque.

Le Thok TK01 sur le site de la marque > https://www.thokbikes.com/en/thok-TK01

Article lu 6 411 fois. Merci !