Deux ans à peine après la sortie de ses Moterra et Moterra LT – aux lignes tranchées – Cannondale dévoile une nouvelle itération de son VTTAE Moterra à petit débattement : voici le Moterra Neo… Qu’apporte il ? Comment Cannondale entend se différencier ? VTTAE.fr vous fait les présentations…

 


Temps de lecture estimé : 4 minutes – Photos : Cannondale


 

 

Précédemment dans… la gamme Cannondale

Cannondale proposait jusque là deux Moterra motorisés Bosch : un “tout court” en 130mm et gros pneus 27,5+ ainsi qu’une version LT 160mmtestée cette saison par Nadine – chaussée de pneus classiques en 27,5. Au printemps dernier, la firme américaine complétait ses VTTAE tout-suspendus d’un Cujo Neo 130 “intégré” (actuellement à l’essai) propulsé par le pack Shimano Steps E8000.

Le Moterra Neo 2019 vient donc remplacer la version Moterra 130mm, en complément du Moterra LT 160 qui lui, poursuit l’aventure sans réelle évolution technique.

 

 

Hello Neo !

Le Moterra “nouveau” conserve un châssis en aluminium et reste fidèle à la philosophie Cannon’ de centrage des masses, de centre de gravité bas, initiés sur les Moterra, mais cette fois-ci autour de la batterie intégrée Bosch PowerTube 500Wh.

Plus longue (et plus lourde aussi), la batterie Bosch peaufine les nouvelles lignes du Moterra. Le dessin du tube oblique est désormais plus conventionnel. Le Moterra rentrerait il dans le rang ?

Le vélo conserve 130mm de débattement arrière, couplé dorénavant à une proue 10mm plus haute (140mm). Cannondale abandonne les gros boudins “plus” au profit de pneus 27,5 pouces plus précis en 2.6 de section.

Grâce à un support moteur spécifique et un gros travail d’intégration et d’inclinaison du moteur CX, la marque a relevé le challenge d’offrir les bases les moins lonnnnnngues du marché des VTTAE Bosch. Sur le papier, le Moterra Neo doit y gagner en maniabilité et en efficacité de la suspension.

 

 

Conservateur ?!

De la géométrie, parlons-en justement. Passé l’argument des bases “les plus courtes de l’univers” – tableau de la concurrence Bosch à l’appui – le staff Cannondale ne s’est pas vraiment étendu sur la géométrie durant la présentation. Prometteurs a priori, les 457mm de longueur des bases ne peuvent à eux seuls garantir les qualités dynamiques du vélo.

Et en y regardant de plus près, force est de constater que le Moterra Neo reste (très) conservateur en matière de géométrie.

A quelques millimètres près, le Moterra n’évolue pas sur la plupart des cotes, depuis deux ans. L’angle de direction se “déradicalise” même, avec 67,8° de “chasse”…  sur un VTTAE 140/130mm orienté All Mountain. De nos jours, certains VTT (non AE) XC modernes sont plus dévergondés qu’un Moterra ! #intriguant !? Qu’en sera t il sur le terrain ?

 

 

Des détails pour se différencier

Ce sont notamment sur des détails que Cannondale entend apporter un plus, se démarquer. Le carter de protection du moteur est un bon exemple : une belle et robuste pièce d’aluminium.

Autre exemple, Cannondale a optimisé la coque de décoration de la batterie PowerTube. Contrairement à d’autres marques qui l’ont vissé, la plaque est dé-clipsable sans outil sur le Moterra. Idéale lorsque l’on veut rouler avec deux batteries.

Pour pédaler partout, sans taper partout ? Le Moterra se pare de manivelles très courtes en 160mm…

Dernier point, le Moterra a été conçu pour être utilisé plus loin, plus longtemps, quitte à rentrer de nuit. Le vélo est pré-câblé pour la monte d’un éclairage. La version haut de gamme est d’ailleurs munie d’une lampe frontale de série (1200 lumens).

 

 

Sur les routes des Dolomites…

On ne va pas y aller par quatre chemins, mais en fait plutôt par la route… Conviés dans le décor majestueux des Dolomites (Italie) pour le lancement du Moterra Neo, nous avons finalement passé plus de temps sur la route et les cols mythiques du Giro au guidon du nouveau – et néanmoins très intéressant – VAE de route Synapse Neo… Le Moterra Neo était finalement relégué en deuxième partie, une demi-journée à peine de roulage, entrecoupée de séances photos.

On ne va donc pas vous prendre pour des jambons (italiens…), difficile pour nous en l’état de nous prononcer sur les capacités du bébé. Quelques brèves descentes techniques nous ont tout de même laissé entrevoir de bonnes prédispositions en terrain accidenté. En taille L, pour 1,79m, le vélo s’est montré à la fois sécurisant, très tolérant et facile à faire tourner. Sans avoir vraiment besoin de le brusquer ni de le coucher. On retrouve aussi l’équilibre que l’on connaissait de la précédente génération.

La suite dans un essai plus complet 😉

 

 

La gamme Moterra Neo

3 modèles seront proposés d’ici la fin d’année. Tous équipés en batterie 500Wh. Le Neo 1 inaugure le Fast Charger ainsi que le nouvel écran Bosch Kiox

Moterra Neo 1 – 5799 euros

 

Moterra Neo 2 – 4999 euros

Moterra Neo 3 – 4199 euros

Article lu 5 218 fois. Merci !