L’air de rien, Nicolas Quéré commence sérieusement à faire partie des meubles dans le paysages du VTT Français. Voilà plus de dix ans que le pilote de poche marseillais, particulièrement talentueux sur deux roues, écume les spéciales et les podiums.

Et si 2017 était une certaine forme d’aboutissement avec le titre de vainqueur de la Coupe de France Enduro, 2018 pourrait tout aussi bien lui réserver quelques bonnes choses ! Voilà Nicolas Quéré sur un VTTAE ! 

Une nouvelle qui n’est pas anodine pour notre petit monde de passionnés. On a donc pris le temps d’en parler avec lui. Interview express et plan sur la comète. Nicolas Quéré’s On track !

 


Temps de lecture estimé : 5 minutes


 

 

Devoir accompli ?!

L’air de rien, 2017 aura été une année Nicolas Quéré ! Si les conditions de départ de la Megavalanche ne lui auront pas permis de se faire remarquer comme à son habitude, d’autres résultats sportifs sont venus consolider une année démarrée timidement…

« Je trouve que j’ai fait une très bonne saison. Ce n’était pas forcement bien parti avec des résultats moyens en début d’année mais mon training a payé au bon moment. Je retiendrai forcément mon titre sur la Coupe de France Enduro et ma 13ème place à Millau sur l’Enduro World Séries !! Je suis content d’avoir eu le titre, celui là, je l’ai eu ! »

 

 

La nouvelle qui va faire du bruit…

Sur ces paroles, on pourrait croire Nicolas Quéré pleinement concentré sur la défense d’un titre tant convoité, et si durement acquis. Pourtant, il n’en sera rien ! Oui, le « Champion de France » Enduro VTT ne défendra pas son titre l’an prochain… 

« Le changement majeur [pour 2018] c’est bien sur mon arrivée dans le milieu de l’Enduro AE. Je vais commencer par rouler sur toutes les Coupes de France VAE et voir ce que ça donne… »

Nicolas ne délaisse pour autant pas le VTT traditionnel dont il est issu… « Pour l’Enduro dit musculaire, je serai présent sur le reste des Coupes de France, les Maxiavalanches, la Megavalanche et quelques Enduro World Series. J’attends maintenant toutes les dates pour définir mon calendrier précisément. »

Pourquoi un tel choix ?! « Ce qui me motive, c’est la nouveauté ! Ça fait presque 10 ans que je roule en Enduro alors découvrir cette nouvelle discipline m’attire.

 

 

Qui mieux que Nico ?!

Une nouvelle qui pourrait surprendre. Pourtant, s’il en est un qui peut se réjouir du développement du VTTAE, c’est bien lui. Depuis gamin, Nicolas Quéré est à l’aise sur deux roues, motorisées, assistées ou non. Autant dire que d’une certaine manière, sa perception et ce que procure le VTTAE colle à son profil…

« J‘ai découvert l’Enduro AE, il y a peu et c’est assez incroyable ce que ça procure comme sensation. Ce qui me motive, c’est la nouveauté ! Rouler avec un VAE, c’est pouvoir rouler plus loin ! Rider là où on ne peut pas aller avec un enduro musculaire. »

Depuis plus de dix ans, Nicolas s’amuse à rouler en Enduro avec une KLX110, une mini-moto avec laquelle il se montre particulièrement doué. C’est vrai qu’on le voyais déjà très alerte à son guidon, à à celui de tout engin à deux roues et un guidon, dans ses vidéos d’il y a cinq ans maintenant, la Quéré Attitude, premier opus… notamment.

« Oui, c’est une mini moto mais j’aime les pratiques décalées. Avec, je passe sur des singles assez cassants et rouler au même endroit en VTT était juste impensable… Mais avec mon Full E SX, c’est du passé, ça passe ! »

 

 

Côté matos…

Voilà donc Nicolas Quéré au guidon d’un VTT à assistance électrique. Avec le coup de guidon du garçon, l’idée qu’un VTTAE est forcément lourd et pataud va certainement en prendre un coup. Les premières images n’en disent pas moins…

En attendant d’en voir plus, coup d’oeil au Giant Full-E SX fraîchement monté par Nicolas. Quelques choix n’y sont pas anodins, comme la transmission électrique Shimano XT Di2…

Article lu 11 576 fois. Merci !