Malgré son esprit cool, passionné, presque puriste et décalé, c’est sans retenue, ni crainte que Commençal s’est lancé récemment dans la fabrication de VTTAE : avec ses premiers Meta Power il n’y a même pas deux ans

Le VTTAE, c’est le jouet idéal pour pleinement profiter des terrains de jeu très pentus, encaissés et montagnards où la plupart des sentiers d’altitude restaient peu accessibles aux VTT. Et quand on connait le relief de l’Andorre, dré dans l’pentu, on comprend toute la ferveur que Commençal met à créer ces VTTAE et à les faire évoluer !

C’est donc là bas, l’instant de deux grosses journées dans les montagnes, que la marque andorrane nous a conviée pour nous présenter les nouveaux modèles de VTTAE : les Meta Power 29″ et 27,5″ ! Alors quoi de neuf ? Evolution ou révolution ? 

 


Temps de lecture estimé : 8 minutes – Photos : Commençal/Nico Brizin


 

Au sommaire de cet article :

 

 

Commençal Meta Power

  • Usage Enduro
  • Roues en 29 pouces 
  • 160/170mm, RS SuperDeluxe & LyriK
  • Triangle avant & arrière Alu
  • Reach 475mm en taille L, offset 51mm
  • Roues DT Swiss H1700, 30mm

 

Du coeur à l’ouvrage !

Au premier coup d’oeil, on pourrait douter : on croirait à un VTT traditionnel ! On s’y méprendrait presque tant le tube diagonal de ce nouveau Commençal Meta Power est affiné et épuré. Discret en somme ! Et que ce soit sur le 29″ ou le SX en 27,5″ :

Puis, visuellement, rien d’autre ne choque ! Les lignes caractéristiques et propres aux Commençal Meta Power sont conservées. L’identité affirmée et réputée de la marque est toujours reconnaissable : haubans dans le prolongement du tube supérieur coudé, bases arrondies à l’approche de l’axe arrière, amortisseur légèrement caché dans le tube supérieur et des soudures…

Mais en y regardant de plus près le tube de selle est désormais coudé quand il était droit jusqu’au boitier de pédalier/moteur sur les précédentes versions du Commençal Meta Power, et la biellette, massive, semble plus couchée, plus à plat qu’avant… Tout porte donc à croire à une évolution plus qu’une révolution ! Mais avec de nombreux changements, dans différents domaines : assistance électrique, géométrie, cinématique… Voyons donc en détails !

 

 

Intégration et finitions !

Bien qu’on puisse en douter à première vue, ce sont bien des VTTAE, des Commençal Meta Power, mais cette fois, avec une batterie entièrement intégrée :

 

Une intégration souhaitée, facilitée et encouragée par l’arrivée d’une nouvelle batterie chez Shimano. Les VTTAE andorrans restent donc fidèles à la motorisation Steps E8000 du géant nippon qui assure, à leurs égards, à bien des niveaux : fonctionnement, fiabilité et SAV. Mais un travail qui ne s’arrête pas à la simple intégration de la batterie dans le tube diagonal :

Cette intégration et ce travail des finitions contribuent à améliorer l’aspect esthétique des Commençal Meta Power, déjà sympathiques dans leurs précédentes versions semi-intégrées… mais peuvent-ils prétendre, à eux seuls, à les rendre totalement nouveaux ? N’y a-t-il pas d’autres secteurs à travailler pour les optimiser une fois sur les sentiers ?

Heureusement ici, l’intégration n’est qu’une nouveauté parmi d’autres. Elle ne justifie donc pas, à elle seule, cette nouvelle génération de Commençal Meta Power. Des changements de géométrie et de cinématique, qui pèsent plus fortement sur le comportement et le caractère du vélo, voient aussi le jour…

 

 

Géométrie & Cinématique

Le choix de la motorisation Shimano est aussi favorisé par la position du moteur – en avant du boitier de pédalier – qui permet de conserver des bases contenues.

Malgré tout, Commençal se pose aussi des questions concernant la nouvelle tendance pour des géométries Lower, Longer & Slacker – à savoir plus bas, plus long et plus couché. Et il leur a suffit d’essayer pour s’en convaincre ! Les Commençal Meta Power évoluent donc vers de nouvelles géométries : avec un tube de selle plus redressé, un reach, des bases et un empattement plus longs, et un angle de direction couché. Dans l’ensemble, ça s’allonge :

 

Si l’on compare l’ancien Commençal Meta Power avec celui-ci, l’inclinaison de la biellette surprend ! Et par expérience, on sait que ce changement implique des modifications dans la gestion de l’amortissement et notamment sur la courbe de progressivité de la suspension !

 

Le cadre est aussi travaillé pour que ces dimensions augmentées n’entachent pas ou plus l’ergonomie : notamment le passage des pieds proche des bases, désormais plus courbées ! Un point noir reproché au précédent modèle et que Commençal a maintenant retravaillé.

 

 

Prise en main du Commençal  Meta Power 29″, le contrebandier…

Cette invitation était donc l’occasion de rouler le Commençal Meta Power 29″ sur ses terres natales. Où les alentours des bureaux de la marque nous réservent quelques belles sorties : où pédaler rime avec pente et où sommets encore enneigés cisèlent le bleu du ciel !

Redoutable grimpeur

Les premières grimpettes raides et techniques mettent en évidence les redoutables capacités de ce nouveau Commençal Meta Power 29″… Bluffant !

Très stable, il évite de zigzaguer, il garde le cap, mais c’est surtout sa capacité à rester collé au sol, autant à l’arrière qu’à l’avant, qui lui donne une motricité à toute épreuve.

Le choix de tendre vers une géométrie plus longue, donc, on peut le dire, de suivre la tendance, implique une répartition des masses plus centrée entre les roues. Il n’a pas tendance à cabrer !

Tandis que, sa cinématique, plus linéaire et sa valeur d’anti-squat, prête à la roue un toucher et une lecture fidèle au terrain. Le grip et la motricité n’en sont que meilleurs !

 

Dynamisme révélateur

Reste que les premiers tours de roues cachaient un comportement un peu pataud. Qui me donnaient l’impression quelques fois que ce Commençal Meta Power 29″ était un peu paresseux, presque flemmard lorsqu’il s’agissait de prendre de la vitesse en poussant dans les compressions sur les parties les plus plates !

Mais, c’est en se penchant sur la suspension qu’on trouve la solution. Ici, pas question d’avoir un SAG important. D’ailleurs ce n’est pas nécessaire pour gagner en confort puisque la suspension arrière plus linéaire prend déjà facilement le débattement… Le vélo se veut confortable à souhait, mais parfois épuisant lorsqu’on veut jouer avec le terrain…

Il faut donc véritablement contenir le SAG sous les 30% – selle en haut, assis sur la selle – pour trouver l’équilibre idéal entre dynamisme et confort. Reste que même dans ce cas, il se montre moins tonique que d’autres lorsque les sentiers sont plus plats

 

Montagnard par excellence

On s’aperçoit donc rapidement que le Commençal Meta Power 29″ affectionne particulièrement la pente et les terrains techniques. D’ailleurs en montée comme en descente ! Et le terrain andorran le confirme…

Il semble parfois sans limite dès qu’on engage les trails les plus raides sur un bon tempo. Il tolère, il encaisse, il pardonne, il rassure. Il adhère au sol, il préserve ses pneus, il s’accommode de la vitesse et met en confiance. En fait, il donne des ailes là ou d’autres commencent à tirer la sonnette d’alarme ! Grâce à sa stabilité, il n’est pas en reste lorsqu’il faut trialiser, tourner autour des arbres ou passer une épingle doucement.

Il préfère largement s’aventurer dans les hauteurs, en altitude, par les cols escarpés et exposés que par les fonds de vallée plus fréquentés et surtout moins tonitruants. Il affectionne là où l’engagement est parfois de rigueur et où passer sans poser pied est souvent suffisant pour en profiter… C’est donc, finalement, le contrebandier par nature !

 

 

Que retenir !?

Commençal a fait des choix qui payent immédiatement sur le terrain. C’est indéniable ! Mais ces choix tranchent aussi fortement. Ce sont ces évolutions qui donnent cette vocation montagnarde que je voue à ce nouveau Commençal Meta Power 29″.

Aussi, il rompt le pas avec l’ancienne génération de Meta Power 29″. Ce nouveau millésime s’affirme en véritable Enduro ou montagnard engagé quand l’ancien, que nous avons passé à l’essai, tendait clairement vers un usage plus All Mountain.

Et quelque part, il est tant à l’aise dans les paysages alpins et pyrénéens, en altitude, là où les sentiers étaient plus difficilement accessibles en VTT, que les choix de Commençal se respectent. Ces nouveaux Commençal Meta Power ne sont simplement pas donnés à tout le monde. Bref, c’est un peu osé, engagé et puriste de la part des andorrans, mais on peut aimer ça 😉

Ou comment le terrain qui nous entoure influence les choix des marques en matière de conception. Et doit continuer à influencer le choix des pratiquants en quête de la monture adéquate…

 

 

La gamme

Deux modèles sont donc à la gamme mais un seul niveau de gamme est disponible pour chacun pour l’instant :

Article lu 9 502 fois. Merci !