Au printemps dernier, nous avons eu la chance de partager une belle tranche de vie et de ride en compagnie de quatre de nos lecteurs VTTAE.fr, à l’occasion de la Giant E+Ride Session. Un concours lecteurs sous forme de mini itinérance organisé en partenariat avec la marque et son ambassadeur Jérémy Maréchal.

Voici le récit, les images et la vidéo de ce bon moment sur les terres de Jey, des Dentelles de Montmirail au pied du Mont Ventoux…

 


Temps de lecture estimé : 6 minutes – Texte, photos & vidéo : La Rédaction VTTAE.fr


 

Giant E+Ride Session

Nous (re)voila mi avril et à quelques jours de l’événement, tout n’avait pas bien commencé, notre sélection de lecteurs battait de l’aile… Il faut revoir notre copie et trouver des “suppléants” suite à deux désistements pour raison de santé. Pas toujours évident de se libérer en semaine au dernier moment, malgré la motivation et un programme alléchant.

Ce sont finalement Bruno Pitiot (04), Vincent Reynaud (73), Paulo Dos Santos (63) et Romain Berthomé (84) qui nous accompagnent chez Jérémy Maréchal pour cette mini aventure des Dentelles de Montmirail au pied du Mont Ventoux !

 

 

La sélection est plutôt hétérogène tant par la provenance des candidats, leur profession (d’agent ONF à vendeur automobile en passant par employé d’atelier communal, jusqu’à ex pilote MX pro qui a frôlé le drame et dû réapprendre à parler, manger, compter…), leur pratique (rando, All Mountain, Enduro…) que par leur expérience respective à VTTAE. C’est une première pour certains.

Côté staff, Jérémy Maréchal a à coeur de nous faire découvrir son terrain jeu, Fabrice Laugier (Marketing Manager Giant France) nous accompagne et assure les présentations/ajustements produits. Côté Rédaction VTTAE.fr, Thomas et Quentin assureront la couverture photos/vidéo de l’expérience.

 

 

Jour 1 – De Beaumes-de-Venise à Bédoin

Rendez-vous est fixé le lundi matin à 11h à Beaumes-de-Venise pour l’accueil des lecteurs et la préparation des vélos.

Chaque participant a à sa disposition un VTTAE Giant Trance E+ SX 1 Pro 2019, flambant neuf pour l’occasion, assisté par la motorisation SyncDrive Pro Yamaha et batterie EnergyPak 500. L’ensemble est équipé de pneus Michelin E-Wild en 2.6, ainsi que de protèges-mains AVS personnalisés en cadeau pour chaque lecteur.

Fabrice Laugier a concocté également une belle dotation équipements pour chacun : un casque Rail SX MIPS, Team, une sacoche “banane” avec tout l’outillage Giant qui va bien, et un maillot VTT.

 

 

Avant la pause déjeuner, l’équipe accompagne les lecteurs pour affiner les réglages de chaque vélo, ajuster les pressions de suspensions, peaufiner les points de contact, hauteur de selle, pressions des pneus…

 

À table !

 

Les batteries sont pleines (les hommes comme les vélos..!) et nous voila partis dans les ruelles de Beaumes. On entre directement dans le vif du sujet avec un premier passage en succession d’escaliers, malicieusement concocté par Jey Maréchal pour appréhender et apprécier les capacités de l’assistance électrique. Dans l’émulation, on teste et on re-teste pour essayer de tous gravir l’obstacle sans poser le pied.

 

Nous prenons ensuite la direction du Rocher de Rocalinaud, au milieu du vignoble. Le spot est insolite et, façonné au fil des siècles, offre une succession de franchissements un peu corsés sur des safres (sables compactés). On enchaîne derrière par une splendide randonnée sur sentiers qui nous offre à nouveau du fil à retordre. Une belle occasion de mettre à profit les différents niveaux d’assistance du Trance E+ SX via la commande au guidon minimaliste (et efficace !) RideControl ONE…

 

Ça paaaaasse !

 

Nous rejoignons le village de La Roque-Alric via une belle petite descente en pierrier dévalée à toute vitesse. Avant de rallier Vallat de la Tuilière et Le Barroux.

 

#fullattack !

 

Nous voila sur un sentier en balcon sans difficulté particulière et une erreur d’inattention plus tard, on voit Paulo basculé tête la première assez lourdement et se retrouver en contrebas du sentier. Remis de ses émotions quelques minutes plus tard, quelque peu émoussé et une épaule qui tire, Paulo décide malgré tout de continuer avec le groupe.

 

 

Après avoir traversé le village du Barroux et appréhendé quelques sections piégeuses, dont une rampe en escalier assez raide, nous traversons la route pour rejoindre le Lac du Paty via de superbes sentiers.

Il est 17h passé, et face à l’engouement général, nous décidons d’effectuer une mini boucle supplémentaire d’une vingtaine de minutes de la Chapelle du Paty jusqu’au Camping de Caromb. Paulo décide de temporiser ici et préfère nous attendre sur les hauteurs.

On termine la journée en enchaînant le Col de la Madeleine, la Combe du Milan pour déboucher sur une splendide vue dégagée sur le Mont Ventoux et Bédoin. Une très belle descente conclut cette première partie d’aventure. Jey dévale la grande dalle à une vitesse de dingo tandis que Vincent la joue en Nose

 

y’a que… dalle !

 

Direction le gite de La Sidoine en liaison par la route où nous attendent les bagages. Bilan de la journée : 26km au compteur pour 1027m de dénivelé positif, la plupart du temps en mode 2 Basic.

 

A la nuit tombée, on équipe les vélos d’éclairage Giant et c’est à vélo, par un beau petit tour nocturne dans les terres ocres de 5 kilomètres, tout en drift et dans la bonne humeur, que le groupe rejoint le resto pour le dîner à Bédoin.

 

Terminé bonsoir

 

 

Jour 2 – De Malaucène à Beaumes-de-Venise

7h30, nous voila au petit-déj’. Il a plu cette nuit et des averses sont annoncées durant la journée.

 

Ce matin, afin de gagner en efficacité et éviter “bêtement” de consommer de la batterie en liaison par la route, il est programmé une liaison en pick up pour rejoindre Malaucène. Mais de la vraie belle liaison 4×4 qui secoue hein ! Ça démarre fort.

On débute à vélo par un bout d’itinéraire permanent de la Grande Traversée de Vaucluse (étape 2 de la GTV) avant de bifurquer sur la gauche vers le Col de la Chaîne, et du pur single.

On enchaîne ensuite à la montée vers le cirque et la crête (615m d’altitude) du Mont Saint Amand, qui est le point culminant des Dentelles.

 

 

Les précipitations rendent certains passages extrêmement glissants voir impossible à franchir. Des passages à (re)voir en vidéo via les stories Instagram VTTAE.fr (lien en bas d’article).

Après une belle boucle sur singles, on rejoint le Pas du Loup. On profite de l’endroit pour immortaliser chacun des participants, ainsi que le groupe au grand complet. Il est déjà 11h30.

 

Vincent

Romain

Bruno

Paulo

Jey & Fabrice

 

La suite des aventures nous fait passer par Suzette pour rallier le départ d’une des spéciales de l’Enduro de Gigondas, qui nous mène au Domaine de Cassan. Ça tournicote, tricote, c’est super plaisant à rouler !

Point d’orgue du jour, après plusieurs kilomètres de chemins DFCI pour rejoindre le Col du Cayron puis le Col d’Alsau, nous voila sur les célèbres arêtes calcaire des Dentelles de Montmirail. C’est juste splendide.

 

 

S’en suit une section de poussage/portage pour atteindre notre descente finale à travers le Vallat de l’Aiguille. Et quel run ! A bloc dans les cailloux qui volent. Tout le monde se régalent au guidon du Trance E+ SX qui brille par son efficacité et sa prise en main aisée.

Toutes les bonnes choses ont malheureusement une fin… La seconde journée (33km / 900m D+) se termine là où tout a commencé, tous attablés à Beaumes-de-Venise pour déjeuner.

 

 

Une nouvelle et superbe expérience avec des lecteurs VTTAE.fr et l’équipe Giant France touche à sa fin. Un grand merci à tous, staff comme lecteurs pour ces moments partagés, la bonne humeur ambiante ! Spéciale dédicace enfin à Paulo qui, en plus de nous faire rires avec toutes ses anecdotes, apprendra quelques jours plus tard qu’il souffre d’une disjonction acromio-claviculaire.

A bientôt pour de nouvelles aventures !

 

Les stories Instagram de l’aventure > https://www.instagram.com/stories/highlights/18027920470106651/

 

 

La vidéo de la Giant E+Ride Session

Article lu 3 785 fois. Merci !