Après avoir découvert la nouvelle version du Rocky Mountain Instinct Powerplay Carbon en statique, nous étions impatients de pouvoir monter dessus pour une petite prise en main… C’est aujourd’hui chose faite ! La copie carbone du modèle en aluminium se comporte-t-elle différemment ? Premières impressions.

 


Temps de lecture estimé : 7 minutes – Photos : Maks Gadomski


 

 

Rocky Mountain Instinct PowerPlay Carbon 70

 

Rocky Mountain Instinct PowerPlay Carbon 70

  • Usage Trail / All Moutain
  • Roues de 29 pouces, compatible 27,5 +
  • 140mm, Fox 36/Float DPS
  • Triangle avant carbone & arrière alu
  • Reach 460mm en L, offset court 44mm
  • Motorisation DynaMe 3.0 250 Watts
  • Batterie intégrée 672Wh

  • Roues RaceFace AR35/DTSwiss Hybrid
  • Maxxis Minion DHF/Rekon, Exo 29×2.6
  • Shimano XT Trail 4 pistons, 203mm
  • 3 modèles, 4 tailles, 6549€ à 8499€
  • Poids à confirmer
  • Dispo début décembre 2019
  • Fiche du vélo sur www.bikes.com

 

Un an après son arrivée sur le marché du VTTAE, le Rocky Mountain Instinct Powerplay 2020 débarque déjà avec une version carbone améliorée et même bodybuildée, pourrait-on dire. De quoi attirer encore un peu plus les amateurs de VTTAE haut de gamme à la finition exemplaire ? Oui, mais pas que…

 

Triangle avant carbone...

En effet, si à la base, ce VTT à assistance électrique en roue de 29 pouces au débattement raisonnable de 140 mm visait une clientèle plus “sage” et au pilotage moins engagé que celle du grand frère l’Altitude Powerplay (27,5 pouces et 160/150 de débattement AV/AR, rappelons-le), la marque à la feuille d’érable a néanmoins tenu à revoir légèrement sa copie. D’où l’apparition de ce fameux triangle AV en carbone qui permet tout de même de gagner un bon kilo tout en offrant une rigidité légèrement supérieure et une petite touche encore plus soignée à l’ensemble.

 

Montage plus cohérent

Mais ce n’est pas tout et si l’Instinct Powerplay Carbone conserve le même débattement et la même taille de roues, partant du principe du « qui peut le plus peut le moins… », les Canadiens ont trouvé judicieux de faire profiter le nouveau millésime du Rocky Mountain Instinct Powerplay d’accessoires parfaitement en phase avec les différentes contraintes que peut rencontrer un vélo de plus de 20 kilos en tout-terrain…

Outre le triangle avant en carbone, on pense évidemment à la fourche aux plongeurs d’un diamètre plus conséquent (Fox 36 au lieu de 34), aux freins encore plus puissants et progressifs ; mais aussi au train roulant un peu plus robuste.

 

Géométrie Trail

Triangle avant carbone ou pas, la géométrie et la cinématique de suspension de l’Instinct Powerplay 2020 restent les mêmes, avec toujours le fameux système Ride-9, qui permet – grâce à l’utilisation de deux carrés excentriques situés de chaque côté de l’axe qui traverse le pied de l’amortisseur – de modifier l’angle de la fourche et la hauteur du boîtier de pédalier sur neuf positions. Précisons enfin que, même s’il est livré exclusivement avec des roues de 29 pouces montées avec des pneus en 2.60, l’Instinct reste compatible au standard 27,5 +.

 

Moteur et batterie Rocky Mountain

Dans sa version 3.0, le moteur Dyname avec ses trois modes d’assistance (Eco, Touring, Turbo, actionnés par la télécommande iWoc Bluetooth) propose une puissance toujours aussi impressionnante, mais avec encore davantage de couple et de souplesse pour un pédalage le plus naturel possible. Nouveauté également pour 2020, la batterie de l’Instinct Powerplay Carbon passe de 632 à 672 watts… Notons enfin que la motorisation est toujours aussi silencieuse et que le nouveau guide-chaîne est désormais moins bruyant que l’ancien. Ça progresse !

 

 

Prise en main

C’est sur les sentiers et spéciales qui surplombent le golfe de St-Tropez, entre Plan de La Tour et Grimaud, que Tribe Sport Group nous convie pour la prise en main de ce Rocky Mountain Instinct Powerplay Carbon.

Une très bonne idée puisque les récentes pluies qui se sont abattues sur la région nous offrent un terrain moins fuyant, avec davantage d’adhérence qu’au cours de ces six derniers mois. Bref, l’endroit idéal et point trop dépaysant pour que je puisse trouver rapidement mes repères… et ainsi tenter de saisir les nuances de comportement entre la version carbone et celle en aluminium essayée au printemps dernier, toutes deux en taille M !

Après une montée d’échauffement avec quelques beaux passages techniques qui me permettent de constater que l’Instinct Powerplay et ses roues de 29 pouces sont toujours aussi impressionnant en franchissement et en motricité (aidé il est vrai par un moteur au couple extraordinaire), j’arrive au départ de l’une des quatre spéciales où roulent régulièrement les gars de Tribe entre midi et deux…

 

Précision et rigidité

Des tracés bien typés enduro et plutôt sinueux où je découvre que le vélo est peut-être un peu plus vif et maniable que le modèle alu – tout du moins dans mes souvenirs. Mais en même temps, comme l’Instinct Powerplay 2019 était monté avec une fourche Fox en 34 de diamètre, il est difficile de savoir si c’est avant tout la 36 qui rend le comportement plus vif et accroît la rigidité du train avant, ou si le carbone joue également un rôle majeur là-dedans… Au final, certainement un peu des deux.

Dans tous les cas, pour avoir déjà testé et pu observer la différence qui existe en vrai tout-terrain entre une fourche de diamètre plus réduit et une 35 ou 36 – surtout sur un VTTAE avec des roues de 29 pouces –, je serais curieux, désormais, de remonter sur le modèle alu, équipé d’une plus grosse fourche…

 

Polyvalence

Quoi qu’il en soit, on note que dans le choix du montage de l’Instinct Powerplay 70, l’accent a été mis sur l’efficacité et la polyvalence. Efficacité au guidon d’un VTTAE facile à prendre en main, confortable, stable et précis, mais aussi polyvalence d’un modèle au débattement raisonnable qui s’exprime tout de même à merveille dans les montées cassantes et techniques.

Un exemple de stabilité et une bête en franchissement, qui, en dépit d’un angle de fourche moins ouvert et de pneus moins agressifs (surtout à l’arrière) qu’un Altitude PowerPlay, parvient malgré tout à mettre le pilote en confiance quand ça va vite et que celui-ci décide de lâcher les freins dans les portions de descente rapides. Et en abordant les passages plus sinueux, la maniabilité du vélo est assez étonnante pour un 29 pouces, surtout en M, la taille que je ne regrette vraiment pas d’avoir choisie… En effet, avec mon mètre 80, je ne me suis jamais senti à l’étroit et j’ai bénéficié d’un bike un peu plus joueur. Quant à ceux qui préfèrent miser sur la stabilité et la sécurité, le L sera certainement plus rassurant (pour la même taille de pilote, évidemment).

Enfin, impossible de ne pas faire état du confort sonore que procure un moteur à l’assistance aussi silencieuse… Le Dyname 3.0 est l’un des moins bruyants du marché (avec le Brose) et les frottements de la chaîne sur les roulettes, patins et guide-chaîne ayant été revus à la baisse de manière drastique, comme au guidon d’un VTT classique, on peut désormais apprécier pleinement le son du silence au beau milieu des bois.

 

 

Qu’en penser ?

Au départ orienté sur l’idée de percevoir l’apport ou non du carbone, cette prise en main ouvre finalement sur d’autres aspects complémentaires pour cerner les charmes du Rocky Mountain Instinct PowerPlay Carbon 70. J’en retiens donc effectivement que le carbone apporte un gain de poids sensible au niveau de la maniabilité et que la rigidité plus importante ne peut pas nuire à la vivacité.

Mais j’en retiens aussi et presque surtout, qu’une fourche en 36 de diamètre représente un véritable plus sur un VTTAE – et ce, quel que soit le débattement. À tel point que cet Instinct PowerPlay en 29 viennent marcher sur les platebandes de l’Altitude PowerPlay, comme c’est le cas chez leurs homologues sans assistance ?! Peut-être bien.

Pour la bonne et simple raison que cette prise en main confirme une certaine idée : au sein de la rédaction, l’Altitude PowerPlay faisait partie de nos références, malgré quelques progrès possibles. Bruit de l’assistance et capacité du vélo à moins cabrer en montée… Le Rocky Mountain Instinct PowerPlay Carbon progresse sur l’ensemble de ces points.

Au niveau du comportement moteur, de la sensation naturelle que procure l’assistance au pédalage, de l’efficacité et du confort en tout-terrain, tout comme du choix des accessoires et la finesse des lignes, le Rocky Mountain Instinct Powerplay Carbon 70 se rapproche de plus en plus du VTTAE idéal. De ce qu’il se fait de mieux dans le genre. À garder à l’esprit au moment de parler de nos références du moment !

Article lu 5 889 fois. Merci !