8.4
8,4/10

Ce n’est pas parce que l’on vient de se mettre au VTTAE et que l’on n’a pas forcément envie d’utiliser des pédales automatiques qu’il faut pour autant négliger le choix des chaussures. Protection, efficacité au pédalage, confort… autant de critères importants qui font toute la différence entre de simples sneakers inadaptées et un modèle spécialisé. D’où l’importance d’en avoir une bonne paire ! Coup de projecteur sur l’une des plus abouties du moment, la Mavic XA Flex. Bien chaussé pour mieux rouler !

 

140€
740 g la paire (en taille 10/44)
Structure textile thermocollée anti déchirure, semelle extérieure en caoutchouc avec crampons Contagrip, semelle intérieure Carbitex
Lacets Quicklace et Velcro
Bleu nuit et noir
Du 39 au 48

 


Temps de lecture estimé : 6 minutes


 

 

Est-ce pertinent ?

Ce que l’on demande à une chaussure de VTT pour pédales plates, c’est d’abord d’être confortable, d’avoir une semelle extérieure avec un bon grip, de ne pas trop se déformer lorsque l’on appuie sur les pédales et enfin d’être relativement bien adaptée à la marche. Avec sa semelle intérieure en Carbitex, rigide au niveau de la plante du pied et plus souple sur l’avant – un concept signée Mavic – la XA Flex est censée proposer une grande rigidité, une bonne performance au pédalage, ainsi qu’une souplesse suffisante quand on marche. La semelle extérieure, elle, est composée d’une partie en caoutchouc pour améliorer l’accroche à l’endroit où le pied est en contact avec la pédale et d’une autre aux extrémités pourvue de crampons Contagrip pour l’adhérence au sol dans les zones glissantes, pentues et difficiles. Quant à l’empeigne en textile thermocollée, elle est à la fois légère, solide et sans aspérités. Enfin, son système de serrage est vraiment très simple, avec un lacet Quicklace et une fermeture par Velcro pour affiner le réglage, alors que la languette Endofit assure un maintien du pied stable et confortable.

 

 

Qu’en est-il sur le terrain ?

Bien que je roule habituellement en pédales automatiques, j’ai profité du confinement pour effectuer mon petit tour d’une heure quotidien autour de la maison chaussé de ces Mavic XA Flex sans cales. Une bonne occasion pour réviser les fondamentaux du pilotage et travailler la concentration, tout en réalisant un petit test. Très simple à enfiler et rapide à ajuster, cette nouvelle chaussure spécifique s’est avant tout révélée très confortable. D’ailleurs, contrairement à d’habitude, il n’était pas rare que je passe le restant de l’après-midi à marcher, piétiner et bricoler avec mes pompes de vélo aux pieds. En effet, avec le poids très raisonnable et le design sobre, on ne sent pratiquement aucune différence avec une paire de sneakers classiques et que ce soit avant ou après votre sortie VTT, vous pourrez conserver les mêmes chaussures pour vous balader sans risques d’attirer les regards moqueurs !

Mais plus sérieusement, revenons au comportement sur le terrain de la XA Flex et soulignons son excellente accroche à la marche grâce aux crampons Contagrip et sa stabilité parfaite au pédalage comme en descente avec un caoutchouc plus souple sous la plante du pied. De plus, on constate que la semelle en Carbitex située à l’intérieur apporte vraiment un plus et donne une grande souplesse au niveau des orteils et une rigidité très appréciable à l’endroit où le pied appuie sur la pédale. Quant au profil fin et ergonomique, avec un renfort moulé au niveau des orteils et du talon, il offre une excellente protection en cas de choc sur le sol ou quand un caillou vient malheureusement vous taper le bout du pied.

Et plus on roule, plus on apprécie les qualités de souplesse et de rigidité de la semelle intérieure qui se déforme quand il faut et où il faut… Du coup, avec la Mavic XA Flex, on sait que l’on pourra pousser son VTTAE en mode “assistance à la marche” sans risquer de glisser et en bénéficiant d’un rendement et d’une efficacité assez rares pour une chaussure de vélo. Appréciable.

 

 

Est-ce utile ?

Je me suis toujours battu pour que les vététistes que j’accompagne en balade soient équipés convenablement… En effet, outre le casque obligatoire, pour ma part, des lunettes, une paire de gants longs, des genouillères et des chaussures appropriées doivent faire partie de l’équipement de base lorsque l’on pratique le VTT dans les sentiers. La question n’est pas de chercher à s’habiller comme un coureur ou comme un champion, mais simplement d’être bien protégé en cas de chute. Et en tout-terrain, sur des chemins souvent hostiles (pierres, arbres, branches, racines…), celle-ci arrive malheureusement bien plus souvent qu’on ne l’imagine. C’est la raison pour laquelle – que l’on roule en pédales plates ou automatiques, une bonne paire de pompes de VTT est indispensable… En effet, les chocs sont nombreux , les appuis importants et si la chaussure n’est pas adaptée, il y a beaucoup plus de risques de se blesser. Alors pensez-y. Mieux vaut prévenir que guérir !

 

 

Quelle durée de vie ?

La structure en textile thermocollée possède un profil particulièrement lisse qui limite les éventuelles déchirures dues aux projections de pierres et aux frottements contre les branchages. De plus, cette matière facilite également l’entretien et le nettoyage… alors que les crampons de la semelle et la partie en caoutchouc qui est en contact avec les dents de la pédale nous ont semblés bien tenir le choc. On peut donc dire que la durée de vie des Mavic XA Flex est bien au-dessus de la moyenne.

 

 

Ce qui peut progresser ?

Sur le papier, honnêtement, pas grand-chose tellement la chaussure est aboutie, la conception soignée et la finition irréprochable. Dans les faits, on peut éventuellement regretter que le serrage du lacet ne se fasse pas à l’aide d’un système BOA, comme c’est le cas sur la Mavic XA Pro pour pédales automatiques… Mais bon, c’est vraiment pour pinailler !

 

 

Vis-à-vis de la concurrence ?

Dans la même catégorie, la Leatt DBX 3.0 Flat à 109 euros propose un rapport qualité/prix qui nous a séduits. La Ride Concept Hellion, avec sa finition exemplaire, sa protection en D3O et ses solutions techniques innovantes fait aussi partie des chaussures d’Enduro et de Descente les plus robustes et résistantes. Un atout qui a aussi son importance au moment de l’achat. La Shimano GR9 à 139 euros possède de nombreuses protections latérales, au niveau des orteils et sur le coup de pied. De plus, sa semelle externe en caoutchouc signée Michelin offre de belles performances en termes de grip. Quant à la “Rolls” de la chaussure de VTT pour pédale plate, la Five Ten Impact Pro Troy Lee Design, elle a un look à tomber par terre et des innovations techniques assez intéressantes elle aussi. Petit bémol, il vous en coûtera 150 euros pour être le plus branché de votre bande !

 

 

Est-ce que ça les vaut ?

Oui, car même s’il est possible de trouver un produit similaire à quelques dizaines d’euros de moins, la technologie de pointe de cette chaussure, sa légèreté et son extrême polyvalence font qu’il est impossible de dire que l’on n’en a pas pour son argent. Avec la Mavic XA Flex, difficile d’être déçu…

Test – Chaussures “plates” Mavic XA Flex
Conclusion
Pour ceux qui recherchent une paire de chaussures de vélo pour pédales plates à la fois sobre et technique, la Mavic XA Flex possède de nombreuses qualités. Difficile de trouver mieux en termes de performances au pédalage et de protection du pied. De plus, cette chaussure offre également un confort, une adhérence et une grande polyvalence à la marche. Le mix parfait entre la chaussure de randonnée légère et celle de VTT. Rien à dire, elle a vraiment tout pour plaire…
Pertinent ?
8.5
Pratique ?
8
Utile ?
9
Durable ?
8
Abouti ?
9
Concurrentiel ?
8.5
Bon marché ?
8
Principales qualités
Légèreté
Polyvalence
Protection
Confort
Produit innovant
Principal défaut
Pas de serrage BOA
8.4
8,4/10

Article lu 2 877 fois. Merci !